Littérature jeunesse : des fantômes pour guérir ses peurs

Les enfants adorent les histoires de fantômes. Après Halloween, voici quatre livres à faire peur :109 rue des soupirs de Mr Tan et Yomgui Dumont, Le train fantôme de Didier Lévy et Pierre Vazquez, Les mystères de la peur de Bruno Pellegrino et Rémi Farnos et Boo de Neil Smith.

Chronique du 5 novembre 2019

 

Fantômes à domiciles, 109 rue des soupirs
de Mr Tan et Yomgui Dumont
Casterman Jeunesse

A partir de 8 ans
 

Pour grandir, il faut dompter ses peurs. 
Lorsqu’Elliott, âgé de 9 ans, se retrouve seul dans sa nouvelle maison, il n’a pas le choix car le 109 rue des soupirs est hanté !

Rassurez-vous : cette BD est plus drôle qu’effrayante car les fantômes qui vivent dans ce manoir prennent immédiatement Eliott en affection.
 

Ils décident de s’occuper du petit garçon, délaissé par ses parents, sans cesse en déplacement professionnel.

Ils tiennent autant à lui qu'à leur tranquilité et effraient toutes les babysitters missionnées pour le garder jusqu’à ce qu’arrive l’effrayante Frida Von Schloss

Uniquement en dégradé de gris, cette bande dessinée gothique et déjantée lance une nouvelle série du célèbre auteur jeunesse Mr Tan (alias Antoine Dole, aussi connu pour la série Mortelle Adèle au 2,4 millions d’exemplaires vendus)

109 rue des soupirs aborde de nombreux thèmes comme l’absence, l’amitié et… la chasse aux fantômes.
 

Le Train fantôme
de Didier Lévy et Pierre Vaquez
Editions Sarbacane

A partir de 7-8 ans
 

Le train fantôme est l'une des plus célèbres attractions de la fête foraine mais elle peut vous emmener bien plus loin que ce que vous imaginiez…

Lina, la petite héroïne du livre, est à la recherche de son grand frère Jonas lorsqu’elle arrive devant le manège désaffecté. Ce dernier a fugué suite à une dispute avec leurs parents.

Lina est prête à tout pour retrouver Jonas.
Instinctivement, elle monte dans le train Black Magical Express et s’enfonce dans un monde souterrain, effrayant, peuplé de créatures monstrueuses.
 

Pourquoi Jonas s’est-il enfoncé si loin dans les profondeurs, dans un monde peuplé de fantômes, là d’où normalement on ne revient pas ?
Quelle est cette tristesse qui le ronge ?

Avec ses gravures noires veloutées, réalisées par Pierre Vazquez, ce livre entraîne le lecteur dans un cauchemar. Il devra affronter la peur ultime : celle de la mort, de la tentation du désespoir.
 

C’est un bon moyen d’aborder la question des idées noires qui envahissent parfois petits et grands, notamment pour ceux qui ont des frères et sœurs adolescents qu’ils voient changer et dont ils ont peur de perdre l’amour.

Les deux auteurs ont déjà réalisé un livre ensemble : Aspergus, publié par Sarbacane, contant l'histoire d'un rat artiste qui rêve de retrouver la fraîcheur créatrice des enfants.
 

Les mystères de la peur
de Bruno Pellegrino et Rémi Farnos
La joie de lire

A partir de 8 ans
 

Lou n'a peur de rien. Jamais. Certainement pas des fantômes… ou des inconnus.
Quand un train manque de l’écraser, c’en est trop pour ses deux papas, Elliott et Timothée. 

Sur l’avis d’un spécialiste, ils décident de l’envoyer en cure à l’Institut PETOCHE, un endroit énigmatique tenu par Madame Amygdala.
Cet établissement règle les cas désespérés d'enfants atteints de vertige, d’allergie chronique ou de phobies.

Les méthodes sont très étonnantes : un train fantôme encore, un grand huit sans ceinture ou une grotte plongée dans le noir.
 

Ce roman graphique est passionnant, riche en rebondissements. Les personnages d'enfants sont très attachants.
Le jeune lecteur passera, comme les pensionnaires traité par l'institut PETOCHE, par toutes les émotions.

La relation entre Lina et ses deux papas, très inquiets pour leur petite fille surnommée Lou l’intrépide est très belle.
Comme tous les parents, ils sont heureux qu'elle soit dégourdie et autonome mais leur joie se mue en inquiétude lorqu'ils réalisent qu’elle ne perçoit pas les dangers.


Boo
de Neil Smith
Collection Médium+ , L’école des loisirs

A partir de 12 ans
 

Devenir un fantôme permettrait-il de faire taire ses peurs ?
Le roman Boo propose aux adolescents de suivre l’enquête d’Oliver, un garçon de 13 ans, devenu un esprit, après une mort violente.

Il découvre par hasard qu'il est mort suite à une fusillade et mène l’enquête pour retrouver son assassin quand il apprend qu’il est aussi pensionnaire de l’au-delà.

C’est un roman étonnant, déroutant, qui dépeint un paradis nommé « Le village »,  un univers aux règles bizarres, exclusivement réservé aux jeunes Américains morts à 13 ans.
Boo est un vrai livre de science-fiction qui questionne sur l’estime de soi, le dépassement et l’amitié.
 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
livres jeunesse culture littérature livres halloween patrimoine