Féminicide : ouverture d’une enquête pour meurtre après le décès d’une femme enceinte à Montargis, le mari en garde à vue

Publié le Mis à jour le

Après « une dispute », explique le mari, une jeune femme enceinte a été transportée à l’hôpital de Montargis dans la nuit du 3 août. Elle est décédée quelques heures plus tard. Le parquet a ouvert une enquête pour meurtre. Son mari a été placé en garde à vue.

A leur arrivée dans la nuit du 3 août, les secours ont découvert la jeune femme inconsciente. Après avoir été réanimée, elle a été transportée à l’hôpital de Montargis, où elle est décédée quelques heures plus tard. L’enfant qu’elle portait n’a pas pu être sauvé.

Enceinte de huit mois, la victime souffrait de multiples fractures

Son mari, âgé de 35 ans et présent lors de l’intervention des secours, a été placé en garde à vue. Selon le parquet de Montargis, le conjoint a admis « qu’une dispute avait eu lieu ». Il a expliqué « avoir eu des gestes violents, pour empêcher son épouse de se faire du mal à elle-même ».

 
La victime et son époux partageaient un appartement avec leurs trois enfants âgés de 5, 3 et 2 ans, mais également avec une seconde compagne du mari, et leur enfant commun âgé de 3 ans.  Les quatre mineurs ont été placés auprès de l’Aide sociale à l’enfance.

Une autopsie doit être réalisée le 4 août, à l’Institut médico-légal de Tours.