Une partie des habitants d'un immeuble évacué de Montargis a été relogée

Quasiment trois semaines après l'évacuation de la tour Xaintrailles délabrée, une partie des habitants de cette tour a pu être relogée. Les différents bailleurs sociaux ont pu mettre à disposition 17 logements sociaux.

La tour Xaintrailles à Montargis avait été évacuée d'urgence le mercredi 24 avril 2024. Au total, 87 logements avaient été vidés de leurs habitants. La préfecture du Loiret indiquait "une situation de danger grave et imminent". Le bâtiment présentait "un risque très élevé de départs de feu à tous les niveaux" et "de propagation entre niveau des fumées". Pire, il présentait aussi de mauvaises conditions d'accès pour les secours. 

Suite à cette évacuation, les habitants de cette tour ont été temporairement logés dans un gymnase de la ville et dans des hôtels. Selon le maire de la ville Benoit Digeon (LR), 23 des 51 personnes recensées seraient en situation irrégulière, certains feraient même l'objet d'une Obligation de quitter le territoire français (OQTF). 

"Tout est quasiment réglé"

Pour les autres résidents, les bailleurs sociaux de l'agglomération ont pu mettre à disposition 14 logements à Montargis et trois à Châlette-sur-Loing. "Tout est quasiment réglé, les deux dernières personnes vont quitter leur hôtel demain (le 15 mai)", assure le maire par téléphone. 

Une démolition semble le plus probable

Concernant l'avenir du bâtiment, "l'agglomération et l'État vont préparer un dossier de carence de l'immeuble qui sera proposé à la justice", indique le maire. Ensuite, selon la décision de la justice, l'immeuble sera soit réaménagé, soit détruit.

Pour autant, le bâtiment ne "peut pas être réaménagé, il n'est pas modifiable" et devra rester sur la composition actuelle de 87 logements. La piste de la démolition semble donc la plus probable.