Les 500 ans de la Réforme Protestante à Orléans

Martin Luther - Temple d'Orléans
Martin Luther - Temple d'Orléans

Le 30 octobre 1517 Martin Luther publiait les 95 thèses créant, de facto, la religion protestante. La communauté protestante orléanaise marque l'évènement par une célébration oeucuménique ce samedi 21 octobre à la cathédrale d'Orléans.

Par Alain Heudes

En 1517, à Wittemberg, dans l'empire germanique,  Martin Luther publie les 95 thèses qui fondent la Réforme protestante et préfigurent la scission avec le catholicisme.
Ces idées révolutionnaires entrent en France, dès les années suivantes, notamment par la ville d'Orléans. Une cité où l'on trouve, depuis 1306, une université connue de toute l'Europe.
Ce sont des enseignants et des étudiants venus des nations de langue germanique qui diffusèrent la nouvelle doctrine. Jean Calvin, étudiant en droit Romain à Orléans en 1528, appelé à devenir le second personnage historique du protestantisme, découvrit ainsi la Réforme.

Statue de Jean Calvin - Orléans
Statue de Jean Calvin - Orléans

Avec, en particulier, l'un des professeurs de Lettres et Grec de l'université, Melchior Wolmar, la Réforme s'installe et grandit, dans une cité plutôt catholique, royaliste et marquée par sa libération en 1429 par Jeanne d'Arc.
Au milieu du 16ème siècle le culte protestant y est bien implanté, mais - en raison des guerres de religion - toujours célébré, en catimini, au coeur de la ville.
Maison d'Alibert, l'un des premiers lieux de culte protestant à Orléans
Maison d'Alibert, l'un des premiers lieux de culte protestant à Orléans

A la même époque le pouvoir politique local est déjà sous l'influence de nombreux protestants, C'est, par exemple, le cas du bailli Jacques Groslot.
Il fait construire un remarquable édifice, par l'architecte protestant Jacques Androuet Du Cerceau, qui deviendra plus tard la mairie d'Orléans.
Hôtel Groslot, ancienne mairie d'Orléans
Hôtel Groslot, ancienne mairie d'Orléans

La fin du 16ème siècle est moins favorable. En 1568, des mercenaires protestants détruisent la cathédrale orléanaise.
En 1572 le massacre de la Saint Barthélemy est un coup d'arrêt au développement de la "nouvelle religion".
Les protestants d'Orléans abjurent ou s'enfuient.
Le Temple Protestant d'Orléans
Le Temple Protestant d'Orléans

500 ans plus tard, Orléans s'apprête à refermer cette douloureuse page de son histoire. Une célébration oeucuménique, associant protestants et catholiques, aura lieue dans la cathédrale d'Orléans le samedi 21 octobre.
La cathédrale d'Orléans
La cathédrale d'Orléans
En France, aujourdhui, on compte un peu plus d'un million et demi de protestants.
A Orléans, environ 350 familles pratiquent leur religion sous l'égide de l'Eglise Protestante Unie.



Les 500 ans de la Réforme Protestante à Orléans


 

 

 

Sur le même sujet

Florian Truchot, vise le plus haut niveau international en natation

Près de chez vous

Les + Lus