Affaire Jana : ouverture du procès de la belle-mère de la fillette originaire du Loiret abandonnée en Syrie

Ce lundi 18 novembre s’ouvre le procès de Jihane Makhzoumi devant la cour d’assise spéciale de Paris. La belle-mère de la petite Jana, enlevée par son père en 2014, comparaît pour association de malfaiteurs terroristes, enlèvement d’enfants et délaissement de mineurs.
 
La petite Jana vivait chez sa mère à Malesherbes, dans le Loiret, lorsqu’en 2014, son père radicalisé l’enlève pour l’emmené en Syrie. Depuis 5 ans, Ilham Tarbouni n’a plus aucune nouvelle de sa fille, aujourd’hui abandonnée dans un camp djihadiste.

Enlevée à l’âge de 3 ans

Jana n’a que 3 ans quand son père, Eddy Leroux, vient la récupérer chez son ex-femme à Malesherbes. Il disait vouloir aller au Maroc pour des vacances. Finalement, il quitterra la France, avec la fillette, pour rejoindre les territoires du groupe Etat islamique (EI).

Alertée par la mère de l'enfant qui s'inquiétait de ne pas voir revenir sa fille, la Justice française confirmera qu'Eddy Leroux et sa nouvelle compagne, Jihane Makhzoumi, sont partis vers la Syrie avec Jana et trois autres enfants.

Jihane Makhzoumi de retour en France, mais sans Jana

Converti à l'islam sous le prénom de Zayed, Eddy Leroux meurt "au combat" en 2015 dans la région de Palmyre, dans le centre de la Syrie. De retour en France fin 2016, sa compagne est arrêtée avec ses trois enfants à l'aéroport parisien de Roissy. Mais aucune trace de Jana.

La fillette serait toujours en Syrie dans un camp djihadiste. Au mois de mars, son oncle, Mostafa Tarbouni avait été jusqu’en Syrie dans l’espoir de la retrouver, en vain.
 

Une semaine décisive

Cette semaine s'ouvre le procès de la belle-mère de la petite Jana, aujourd’hui âgée de 8 ans. Jihane Makhzoumi comparaît à partir de ce lundi devant la cour d’assise spéciale de Paris pour association de malfaiteurs terroristes, enlèvement d’enfants et délaissement de mineurs. Une semaine déicsive pour tenter de retrouver et faire revenir en France la fillette.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice société