Un archéologue orléanais lauréat d’une médaille de bronze du CNRS

Thomas Faucher, archéologue à l’Institut de recherche sur les archéomatériaux (IRAMAT) - crédit G. Pollin/IFAO
Thomas Faucher, archéologue à l’Institut de recherche sur les archéomatériaux (IRAMAT) - crédit G. Pollin/IFAO

Thomas Faucher, archéologue à l’Institut de recherche sur les archéomatériaux (IRAMAT) est lauréat de la Médaille de Bronze du CNRS 2017.
Cette distinction lui sera remise le lundi 23 octobre au campus du CNRS d’Orléans-La Source.

Par Alain Heudes

Centrées sur l’histoire économique et monétaire, les recherches de Thomas Faucher traitent en particulier de la production et de la circulation de la monnaie dans l’Égypte ancienne, ainsi que des méthodes d'extraction des minerais ayant servi à leur fabrication.
Après une thèse d’archéologie soutenue en 2006 à l'université Paris-Sorbonne, le jeune chercheur y effectue un postdoctorat, dans le cadre du programme "Nomisma" financé par l’Agence nationale de la recherche. En 2011, il rejoint l’Institut français d’archéologie orientale du Caire en qualité de membre scientifique.
Durant deux ans, Thomas Faucher supervise le programme «L’or égyptien» et codirige les fouilles du site de Samut dans le désert Oriental d’Égypte. Recruté comme chargé de recherche à l'Institut de recherche sur les archéomatériaux-Centre Ernest-Babelon à Orléans en 2013, l'archéologue y poursuit ses travaux sur la numismatique de l'époque ptolémaïque.
L'approche interdisciplinaire qu'il a développé dans ce domaine a permis de renouveler les connaissances sur cette période de l’Égypte antique.
En 2015, le chercheur reçoit le prix Allier de Hauteroche de l'Académie des inscriptions et belles-lettres pour le livre "Frapper monnaie", sur la fabrication des monnaies de bronze à Alexandrie sous la dynastie des Ptolémées.

La médaille de bronze CNRS récompense le premier travail d’un chercheur, qui fait de lui un spécialiste de talent dans son domaine.
Cette récomprense représente un encouragement du CNRS à poursuivre des recherches bien engagées et déjà fécondes.

Sur le même sujet

La dame de pierre

Près de chez vous

Les + Lus