"C'est le match le plus important de la saison", l'Orléans Loiret Basket entame les playoffs d'accesion à la Betclic Elite

La qualification pour les playoffs acquise grâce à sa 4ᵉ place en saison régulière, l'Orléans Loiret Basket se confronte désormais à un "nouveau championnat" à élimination directe pour retrouver la Betclic Elite. Première étape ce mercredi 15 mai avec la réception de Rouen à l'aréna CO'Met.

C'est un parcours périlleux qui attend l'Orléans Loiret Basket pour retrouver l'élite du basket français. Après deux dernières défaites à domicile contre Boulazac et Aix-Maurienne, les Orléanais débutent leurs playoffs par un affrontement contre Rouen (5ᵉ de saison régulière). 

"C'est le match le plus important de la saison. Je le dis souvent, mais en playoffs, c'est encore pire, le match numéro un chez toi, c'est le plus important", clame Germain Castano, l'entraîneur de l'Orléans Loiret Basket. La 4ᵉ place acquise en saison régulière permet aux Orléanais de recevoir en premier, mais aussi de recevoir la possible "belle" si les deux équipes remportent une rencontre chacune. 

C'est ce que l'on attend depuis un moment. On a hâte ! On aborde ce match avec beaucoup d'envie et d'ambition. On est prêt.

Ludovic Negrobar, capitaine de l'Orléans Loiret Basket.

Pour autant, les dernières prestations à domicile avec quatre défaites sur les cinq derniers matchs, n'ont pas du tout convaincu l'ancien meneur. "On va devoir mettre d'autres ingrédients, dans l'attitude, dans la force, dans la rapidité, la réflexion que sur les derniers matchs", clame l'entraineur orléanais. Un bilan à domicile très moyen (12ᵉ), alors que l'OLB a brillé à l'extérieur avec seulement 6 défaites sur 17 rencontres, soit la deuxième meilleure équipe à l'extérieur de Pro B.

On aurait aimé gagner plus de matchs à domicile. Mais il ne faut pas enlever notre quatrième place que l'on a obtenu avec beaucoup de changements dans l'équipe, de blessures.

Ludovic Negrobar, capitaine de l'Orléans Loiret Basket

Une dynamique négative à domicile que l'entraineur ne comprend pas vraiment. Pour lui, "c'est beaucoup dans la tête. Il faudra changer quelque chose dès mercredi pour changer ça. Que tu sois stressé devant 7000 ou 8000 spectateurs, je peux l'entendre. Mais que tu sois nonchalant, moyen dans l'attitude, que tu ne sois pas excité, motivé, attentif... Ça, je le comprends un peu moins", assure-t-il. 

Un effectif au complet 

Face à Rouen, contre lequel l'OLB avait perdu le match aller à CO'Met (78-79 le 31/10/2023) mais remporté le retour (78-72 le 24/04/2024), Ludovic Negrobar s'attend à une forte adversité. "C'est une très bonne équipe qui met beaucoup d'intensité. Il faudra être prêt à répondre à cet impact"

Pour y répondre, l'OLB devrait pouvoir enregistrer le retour de Ludovic Beyhurst, blessé à la hanche depuis la fin mars, qui s'est entrainé ce lundi. Le dynamique meneur de jeu, très bon défenseur, sera un véritable renfort pour l'OLB, en difficulté dans ce domaine depuis quelques rencontres. "Quand tu replies défensivement et que tu vois ton coéquipier qui a le cul par terre pour toucher son adversaire... Et bien ça te donne plus envie de toucher le tien. C'est pour ça qu'on est content qu'il revienne parce que défensivement, il va nous aider", analyse Germain Castano. 

6 000 spectateurs espérés 

Pour l'ailier fort Ludovic Negrobar, la défense, c'est "la clé, et surtout en playoffs. Il faut défendre avant tout". Pour ces quarts de finale de playoffs, le capitaine de l'OLB prévient : "on va essayer de faire oublier ce que l'on a mal fait à domicile en le faisant dès mercredi contre Rouen".

6000 spectateurs sont espérés pour cette rencontre capitale ce mercredi 15 mai à 20h00 à l'aréna CO'Met. Des billets sont disponibles à partir de 6€ pour les étudiants, 9€ en tarif réduit et 12€ en plein tarif.