Violences conjugales : Jacqueline Sauvage est décédée dans le Loiret

Jacqueline Sauvage, symbole malgré elle des violences conjugales, est décédée dans le village de la Selle-sur-le-Bied dans le Loiret. 

Jacqueline Sauvage avait pris pour la première fois la parole publiquement sur France 2 en janvier 2017
Jacqueline Sauvage avait pris pour la première fois la parole publiquement sur France 2 en janvier 2017 © FTV
Elle était devenue un symbole des violences faites aux femmes. Jacqueline Sauvage, condamnée à 10 ans de réclusion en 2014 et finalement grâciée en 2016, est décédée à son domicile de la Selle-sur-le-Bied dans le Loiret. Sortie par nos confrères de la République du Centre, l'information a été confirmee auprès de France 3 Centre-Val de Loire. 

Un emblème de la violence faites aux femmes


"L'affaire" Jacqueline Sauvage était devenue emblématique des violences conjugales. Le 10 septembre 2012, elle avait abattu de trois coups de fusil de chasse son époux, Norbert Marot, après 47 années de calvaire. Condamnée à dix ans de réclusion en 2014, sa peine avait été confirmée par la cour d'appel de Blois, malgré la tentative de ses avocates, Me Janine Bonaggiunta et Me Nathalie Tomasini, de faire valoir une "légitime défense" différée.

Incarcérée, Jacqueline Sauvage avait bénéficié d'un important soutien des associations et militants pour les droits des femmes. Le 31 janvier 2016, le président de la République François Hollande lui a accordé une grâce partielle, mais la liberté conditionnelle lui a été refusée à deux reprises. C'est finalement fin décembre que le président de la République lui accorde une grâce totale.

Cette décision avait provoqué une controverse, suscitant notamment l'intervention exceptionnelle du procureur de la République de Blois, Frédéric Chevallier, via une lettre ouverte. 
 
Décédée à son domicile le 23 juillet, Jacqueline Sauvage a été enterrée le 28, dans la plus stricte intimité.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
procès sauvage justice société violence conjugale violence faits divers
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter