"Chèque-réparation vélo de 50 euros" : la petite reine va prendre son envol

Vous souhaitez enfourcher votre vélo pour éviter les transports en commun? Oui mais voilà, votre deux-roues n'est plus en état de rouler. Depuis ce lundi, un "Chèque réparation de 50 euros" peut vous aider à passer à l'acte. Reportage à Saint-Jean-le-Blanc dans le Loiret.

Lancement du Chèque réparation vélo de 50 euros.  Atelier Free Wheel - Saint-Jean-de-Blanc (Loiret) /Jour 2 du déconfinement. 12 mai 2020
Lancement du Chèque réparation vélo de 50 euros. Atelier Free Wheel - Saint-Jean-de-Blanc (Loiret) /Jour 2 du déconfinement. 12 mai 2020 © Ch.L
Deux cycles attendent dans l’atelier pour être réparés. Une jeune femme a déposé le deux-roues de sa grand-mère,  et l’autre vélo a besoin d’une bonne remise en état. « Les clients se sont fait connaître le 11 mai, dès l’entrée en vigueur du Chèque réparation de 50 euros » annonce, ravi, le gérant du magasin de réparation et de vente de cycles situé à Saint Jean-de-Blanc, non loin d’Orléans. Vingt-deux réparations ont été réservées pour cette semaine. Et nous ne sommes que mardi.

Freinage, transmission, vérification de la direction, de la suspension … le Gouvernement a précisé la liste des révisions comprises dans le forfait de 50 euros aux réparateurs agréés. Ce sont eux qui envoient la facture à l’Etat. Les propriétaires n’ont rien à avancer. Si le montant dépasse 50 euros, ils s’acquittent de la différence. 

Nous prenons une photo du vélo que nous joignons à la facture. Le propriétaire reçoit un SMS qui confirme qu’il en est bien le détenteur. Et il peut repartir tout de suite avec. Franck Bonneau, gérant de Wheel Free à Saint-Jean-de-Blanc.

Bon à savoir: les vélos pour enfants bénéficient de l’opération. Dotée de 20 millions d’euros, la campagne  « Coup de pouce vélo » entend favoriser les déplacements à l’air libre.  

La petite reine a le vent en poupe

Sa trottinette à la main, un homme d’une trentaine d’années pousse la porte de la boutique de Franck. Qui l’accueille tout sourire. « Ca faisait longtemps ». Il vient jeter un coup d'oeil aux VTT. « J’ai l’intention d’aller travailler avec. C’est économique, écolo, et ca va me permettre de perdre un peu de poids ».

Durant les sept semaines du confinement, aucun client n’est venu au magasin, pourtant autorisé à rester ouvert. «Je sais que des confrères ont vendu des Home Trainer pour faire du vélo à la maison. Pour nous, le chiffre d’affaires est proche de zéro ». Franck peut se rassurer. Le déconfinement devrait confirmer l’engouement pour la petite reine.

Objet parfait de distanciation physique, le vélo offre une alternative à la promiscuité des transports en commun. Un boulevard s’ouvre aux cyclistes. Enfin, seulement dans certaines grandes villes. A Montpellier, Grenoble, Paris, des pistes cyclables ont été ouvertes, parfois sur une voie routière, pour faciliter la circulation des vélos.

À Orléans, la ville réfléchit à de nouveaux itinéraires sécurisés. Dans son plan de déconfinement, la fermeture de la voie Nord-Sud du Pont Royal, point de passage critique, est même envisagée. En attendant, les cyclistes sont autorisés à circuler à nouveau sur les quais de Loire, l’une des rares pistes intra-muros où il est possible de rouler plus d’un kilomètre sans obstacles. Gare aux embouteillages ! Ceux-là au moins seront bénéfiques pour l’environnement.   
La Loire à Orléans-  Rive sud- mai 2020
La Loire à Orléans- Rive sud- mai 2020 © Ch.Launay
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
déconfinement société vélo économie transports
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter