"Sans les citoyens, la filière ne peut pas y arriver" : Open Agrifood lance une grande enquête sur l'alimentation

L'association née pour faire le lien entre tous les acteurs de la filière agriculture-alimentation tend désormais son micro à tous, convaincue que les citoyens sont la clé de voûte d'un changement si attendu. 

Un agriculteur tient dans ses mains des grains de soja - Photo d'illustration
Un agriculteur tient dans ses mains des grains de soja - Photo d'illustration © Thierry GACHON / MAXPPP
Pour vous, quand on parle d'agriculture, on vous parle d'écologie ? De souveraineté ? De terroir ? Il va falloir y réfléchir, car c'est à vous qu'on pose la question ! L'association Open Agrifood, basée à Orléans, lance une grande enquête nationale sur les enjeux de l'alimentation et de l'agriculture. 

Une initiative qui s'inscrit dans l'ADN de ce collectif, créé pour que tous les acteurs de la chaîne alimentaire puissent enfin "avoir un endroit pour se parler", peu importe "le style d'agriculture ou la façon de voir le monde". Né en 2014, Open Agrifood a ensuite rapidement pu amorcer la deuxième phase de sa mission : s'adresser au public, en mettant en place des débats citoyens. "L'objectif de notre association, c'est vraiment de créer du lien entre tous les acteurs de la filière, du champ à l'assiette. En 2020, on est passé à un projet global, avec des groupes de travail toute l'année pour travailler différents sujets" raconte Simon Mocoeur, chargé de communication.   

"Sans les citoyens, la filière ne peut pas y arriver"


Le public que ces événements ont su rassembler, entre 1000 et 2000 personnes par édition, montre que le sujet est pris au sérieux, et qu'une partie de la population veut se positionner dans le débat. "L'idée est de prendre le pouls, car je pense que la crise sanitaire a changé beaucoup de choses dans la vision des citoyens. Il y a toujours des problèmes à régler et sans les citoyens, la filière ne peut pas y arriver. Les décisions prises par la filière ou les politiques ne pourront pas se mettre en place sans eux" plaide Simon Mocoeur.  Les résultats de cette enquête serviront à deux choses. D'abord, ils seront présentés et discutés lors du forum organisé les 4 et 5 novembre par l'association. Au programme du second jour : une séance de réflexion collaborative avec autour de chaque table "un agriculteur, un transformateur, un citoyen, un producteur, un élu..." Mais Open Agrifood voit aussi un peu plus loin. Vos réponses seront utilisées pour tracer les grandes d'un plan de relance associant toute la filière agriculture-alimentation, qui sera distribué aux candidats à la présidentielle de 2022. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie vie associative société