VIDÉO. Coupe de France : "J'ai dormi sur place pour avoir mes billets", la cohue pour voir la rencontre USO-PSG

durée de la vidéo : 00h01mn44s
La cohue aux guichets pour le match PSG USO C. Launay / C. Krief / S. Naumovitz ©France télévisions

2000 billets étaient mis en vente ce mercredi 17 janvier au stade de la Source à Orléans pour le match entre l'USO et le PSG. Comptant pour les 16e de finale de la coupe de France, la rencontre a lieu ce samedi à 20h45.

Le prix des billets n'aura pas dissuadé les plus fervents supporters de patienter des heures. 

Des centaines de fans de football ont fait la queue ce mercredi matin, au stade de la Source à Orléans, pour tenter d'arracher l'un des 2000 billets mis en vente pour le match entre l'USO et le PSG. La totalité des places a été vendues ce 17 janvier, mais quelques billets supplémentaires pourraient être mis en vente d'ici le match.

Le 16e de finale de coupe de France se tient ce samedi 20 janvier à 20h45 dans la capitale loirétaine. Un supporter a même campé la veille de l'ouverture de la billetterie pour être sûr d'avoir un siège : "Je me suis dit 22h30, qu'est-ce qu'on va faire ? Eh bien je me suis couché, là [devant la billetterie], et j'ai essayé de dormir, j'ai pas trop réussi", s'amuse ce futur spectateur.

"Je me suis couché, là, devant la billetterie, et j'ai essayé de dormir, mais j'ai pas trop réussi"

Un supporter de football

Les autres sont arrivés en début de matinée, bravant la pluie battante, n'hésitant pas à faire plus d'1h de voiture pour certains : "On vient voir l'USO, et mon fils, Kylian Mbappé".

Dans la foule, on trouve même des supporters parisiens, alléchés par un tarif considéré comme "attractif" : entre 80 et 100€ la place, "ça vaut le coup pour une telle affiche, et c'est moins cher qu'au Parc des Princes".

7700 spectateurs sont attendus ce samedi au stade la Source pour ce match événement entre Orléans, pensionnaire de National, et le PSG, leaders de la Ligue 1.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité