Coupe de la Ligue : Orléans se déplace à Nancy, Châteauroux affronte Auxerre

© NICOLAS TUCAT / AFP
© NICOLAS TUCAT / AFP

Pour le deuxième tour de coupe de la Ligue, qui débute ce mardi 28 août, à 20h, deux clubs du Centre-Val de Loire sont encore en lice : l'US Orléans qui affronte l'AS Nancy Lorraine et la Berrichonne de Châteauroux qui s'en va défier l'AJ Auxerre.

Par AJ

Le deuxième tour de coupe de la Ligue se déroule ce mardi 28 août, à 20h. L'US Orléans se déplace à Nancy, alors que la Berrichonne de Châteauroux se rend en terre bourguignonne affronter Auxerre.


"Faire mieux que l'année dernière"

Comme on se retrouve. L'US Orléans affronte ce soir, à 20h, l'AS Nancy Lorraine, un adversaire qui lui rappelle de bien mauvais souvenirs en coupe de la Ligue. Le club lorrain avait éliminé l'année dernière aux tirs au but (2-2 ; 4-2 tab) les jaune et rouge au même stade de la compétition.

Au-delà de ce sentiment de revanche, l'USO, après son bon match nul contre Niort et sa victoire nette vendredi dernier contre le Paris FC (4-0), aura surtout à coeur de confirmer sa bonne lancée.
Mais si la confiance commence à s'installer et que les sourires se font plus fréquents, rien est acquis pour l'entraîneur de l'USO Didier Ollé-Nicole. "La confiance s'est quelque chose qui se régénère semaine après semaine", explique la technicien orléanais.

Pour ce déplacement à Nancy, actuelle lanterne rouge de Ligue 2 avec 0  point (0 but marqué), le "DON" a reconduit exactement la même onze de départ qu'il avait aligné contre le Paris FC. "Je crois que l'USO n'a jamais passé le deuxième tour de coupe de la Ligue [...] L'idée, c'est de progresser donc de faire mieux que l'année dernière".


La Berrichonne rend visite à l'Abbé Deschamps

Toujours à la recherche de sa première victoire en Ligue 2, la Berrichonne de Châteauroux compte être "la plus conquérante" possible en coupe de la Ligue. Elle affronte ce soir l'AJ Auxerre, au stade de l'Abbé Deschamps.

Conscient des forces de son effectif (4 buts en 6 matches), le coach castelroussin Jean-Luc Vasseur n'y va pas par quatre chemins et joue carte sur table : "il faudra faire ce qu'on a l'habitude de faire et on aura une situation offensive qu'il faudra absolument mettre au fond et garder cet avantage-là". Le message est clair : qu'importe le beau jeu, seule la victoire compte.

Sur le même sujet

Les + Lus