Décès d'Alexis Grüss, figure du cirque équestre et patriarche de la compagnie de cirque Grüss

Alexis Grüss, figure tutélaire du cirque équestre, est décédé à l'âge de 79 ans, ce 6 avril. Patriarche de la compagnie du même nom, il a vu nombre de ses descendants reprendre le flambeau, à l'image de son petit-fils, un homonyme, qui a créé l'école de cirque de Saint-Jean-de-Braye, dans le Loiret.

Alexis Grüss, figure du cirque équestre, est décédé samedi "suite à un accident cardiaque, à l'âge de 79 ans", a indiqué son service de communication. 

>> Lire aussi : Dans les coulisses de l'école de cirque Grüss à Saint-Jean de Braye

La compagnie Alexis Grüss est issue "d'un couple formé en 1868 par le mariage entre Charles Grüss, initialement tailleur de pierres, et Maria Martinetti, membre d'une famille d'écuyers et acrobates menant son propre chapiteau depuis les années 1850", peut-on lire sur le site de la compagnie.

Maître écuyer et saxophoniste

La spécificité équestre de la famille s'est affinée au fil du temps et, à la quatrième génération, Alexis Grüss a donné un nouvel éclat en créant le Cirque à l'Ancienne en 1974, une structure considérée comme majeure dans la rénovation des arts du cirque. La Bibliothèque nationale de France parle même d'une "profonde rupture de style avec le cirque dit traditionnel des années 1970". "En plaçant le cheval au cœur même du projet, les Grüss (...) préfigurent le Théâtre équestre Zingaro et le Théâtre du Centaure, respectivement créés en 1986 et 1989", développe l'institution.

C'était son père, André, aussi connu son personnage de l'auguste "Dédé", un clown à la chemise blanche et au chapeau melon, qui lui a transmis l'art du spectacle équestre, la musique et la voltige à cheval. Alexis Grüss était devenu directeur de cirque dès l'âge de 27 ans. Maître écuyer reconnu, il était aussi saxophoniste. L'artiste fut distingué Chevalier des Arts et des Lettres et chevalier de la Légion d'honneur.  

Une école de cirque Grüss à Saint-Jean-de-Braye

Si la renommée de la famille s'est beaucoup faite à travers le monde équestre, les branches cadettes ont tracé leur propre chemin. Les descendants se sont répartis à travers le monde, et jusque dans le Loiret. Son petit-fils homonyme, Alexis Grüss, a créé sa propre école de cirque à Saint-Jean-de-Braye où il accueille les néo-circassiens.

 En 1974, cinq membres de la famille entouraient Alexis Grüss senior dans la compagnie, aujourd'hui ils sont une bonne vingtaine, sur quatre générations. "Le secret pour travailler en famille ? Chacun chez soi et tous ensemble !", lançait-il au Figaro, il y a à peine six mois.

avec AFP