Festival d'Angoulême : la bande dessinée s'expose en gare d'Orléans jusqu'à la mi-février

Le grand festival annuel de la bande dessinée a réinventé sa formule en 2021. Depuis la mi-décembre et jusqu'à la mi-février, une quarantaine de gare accueillent des expositions dédiées au 9e art. Dont celle d'Orléans.

L'entrée de la gare d'Orléans au couleurs du Festival international de la BD
L'entrée de la gare d'Orléans au couleurs du Festival international de la BD © David Paquin

Face à la crise sanitaire du covid-19, le Festival d'Angoulême a été contraint de se réinventer. Traditionnellement prévu à la fin du mois de janvier, le festival devrait avoir lieu du 24 au 27 juin 2021 en raison du contexte sanitaire. Mais qu'à cela ne tienne : les oeuvres du festival sont déjà visibles depuis la mi-décembre dans 41 gares à travers la France, dont celle d'Orléans. Au total, 85 ouvrages de 119 artistes ont ainsi été mis en valeur.

© David Paquin

Dans le Centre-Val de Loire, seule la gare d'Orléans est concernée. Deux oeuvres sont exposées dans le hall du bâtiment : Tanz ! de Maurane Mazars aux éditions Le Lombard, et Billy Noisettes de Tony Millionaire chez Huber, toutes les deux nommées dans la sélection officielle du Festival International de la BD 2021

"A l’heure où le Festival d’Angoulême est contraint de se réinventer face au contexte sanitaire", expliquent les organisateurs du festival dans un communiqué, "les gares prennent le relais et lui offre un écrin naturel idéal pour s’exposer aux regards de tous, initiés ou novices, passionnés ou simples curieux".

Comme l’art joyeux, acéré et foisonnant de la bande dessinée qui s’adresse aux lecteurs de 7 à 77 ans, la gare accueille toutes les générations et tous les milieux. Lieu ouvert de passage et de transition, elle est aussi un espace de rencontre et de transmission qui s’engage quotidiennement auprès de ceux qui font vivre l’art et la culture, si durement touchés actuellement.

Festival International de la BD d'Angoulême, communiqué

 

© David Paquin

Les organisateurs précisent également que "le groupe SNCF prévoit d’ailleurs de faire circuler un TGV spécial fin janvier 2021 pour transporter, dans le respect de l’environnement, de Paris vers Angoulême, la capitale mondiale du 9e art, 500 auteurs, dessinateurs, éditeurs, professionnels et journalistes".

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival bd d'angoulême culture livres bande dessinée