Gymnastique. Eric Poujade, l'ancien gymnaste de la SM Orléans est mort à 51 ans

Eric Poujade, vice-champion olympique au cheval d'arçons à Sydney en 2000, est décédé dimanche 30 juin à Nantes. La Fédération Française de Gymnastique l'a annoncé ce 3 juillet en saluant celui qui "a marqué l’histoire de la discipline".

Il naît le 8 août 1972 à Aix-en-Provence, mais une longue partie de sa carrière sportive s'écrit à Orléans. Poujade arrive en 1988 à la Société Municipale d'Orléans, l'un des tous meilleurs clubs de gymnastique en France. Il n'a que 16 ans et vient de passer 3 années de formation difficiles, notamment en raison de blessures, à l'Institut National du Sport de l'Expertise et de la Performance (INSEP).

A la SM Orléans il est pris en main par l'entraîneur local Jacky Ratoin.

Poujade retrouve confiance et se spécialise peu à peu sur un agrès exigeant, le cheval d'arçons.

Le jeune homme devient, 2 ans plus tard, l'espoir N°1 de la gymnastique tricolore

Il part au centre national d'Antibes pour y préparer les J.O d'Atlanta et sous la houlette d'un autre entraîneur originaire de l'orléanais, Jean-Louis Bourbon, il devient vice-champion d'Europe et du monde au cheval d'arçons en 1994.

De retour auprès de Jacky Ratoin à Orléans, Eric Poujade remporte la médaille d’argent aux Championnats du Monde de Lausanne en 1997 et la médaille d’or, en individuel et par équipe, aux championnats d’Europe de Saint-Pétersbourg en 1998.

Le sommet de sa carrière a lieu le 24 septembre 2000 à Sydney.

Eric Poujade y décroche, à 28 ans, la médaille d’argent au cheval d'arçons, derrière le Roumain Marius Urzica.

Il met un terme à sa carrière sportive en 2001.

Ces dernières années, il était l'ambassadeur d’une marque de matériel de gymnastique.

 

L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Centre-Val de Loire
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité