• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

“La Joconde nue” d'Henri d'Orléans serait bien un original de Léonard de Vinci

La "Joconde nue", ancienne propriété d'Henri d'Orléans, aurait bien été en partie réalisée par De Vinci. / © MICHEL URTADO / AFP
La "Joconde nue", ancienne propriété d'Henri d'Orléans, aurait bien été en partie réalisée par De Vinci. / © MICHEL URTADO / AFP

Le dessin au charbon de bois acquis en 1862 par Henri d'Orléans, duc d'Aumale, aurait été en partie dessinée par le Maître en personne. 

Par Avec AFP

Le château de Chantilly abritait bien un De Vinci. Le tableau en question, la "Joconde nue" appartenait à Henri d'Orléans, duc d'Aumale, qui l'avait acquise en 1862. 
 

"Beauté idéale"


Ce grand dessin au charbon de bois représente une femme à la poitrine dénudée, au sourire esquissé, dans la même pose que la célèbre Joconde du musée du Louvre. Visage androgyne, bras assez masculins mais poitrine de femme et coiffure antique : elle représente une sorte de "beauté idéale" universelle, selon le conservateur du Musée Condé, Mathieu Deldicque. 

Mais un mystère demeurait : le nom de l'auteur de cette "oeuvre de très grande qualité".  Des scientifiques et historiens d'art ont mené une vaste enquête, accumulant les indices pour tenter de débusquer le ou les auteurs de cette oeuvre, d'abord célébrée comme un original avant d'être reléguée au plan de copie d'atelier.
 

Microscope et rayons X


C'est l'exposition prévu pour les 500 ans de la mort du génie italien qui a poussé le musée Condé à faire examiner le dessin pour la première fois par le Centre de recherche et de restauration des musées de France. Analyses sous binoculaire, par fluorescence X et à la photoluminescence ultra-violets, réflectographie infrarouge... La "Joconde" s'est pliée à toutes les analyses.
 
La "Joconde nue" , en intégralité. / © MICHEL FURTADO / AFP
La "Joconde nue" , en intégralité. / © MICHEL FURTADO / AFP

Les examens au microscope ont notamment permis de mettre en évidence des hachures serrées, orientées du haut à gauche vers le bas à droite, comme les tracent les gauchers. Or Léonard de Vinci est l'un des gauchers les plus célèbres de l'histoire. 
 

Les mains de Mona Lisa


Autres indices plaidant pour la réalisation de l'oeuvre par l'artiste : "la qualité du dessin" confirmée à l'imagerie, l'utilisation de la technique du "sfumato" chère à Léonard de Vinci, qui permet d'estomper les contours. Le dessin a été modifié au moment de sa réalisation, "ce qui prouve que ce n'est pas une copie mais une oeuvre originale de créateur", ajoute le conservateur.

Dernier détail confondant : les mains de Mona Lisa et celles de la "Joconde nue" sont "complètement superposables", ce qui permet de dire que le dessin a été fait "avec la Joconde en tête". Elle a donc été peinte après 1503, date à laquelle Léonard de Vinci a commencé le célébrissime tableau. 

"Nous avons désormais la certitude que ce dessin a été créé dans l'atelier de Léonard de Vinci. (...) Il y a une très une grande possibilité que Léonard ait réalisé la plus grande partie du dessin", résume Mathieu Deldicque. 

Cependant, par souci de rigueur scientifique, cette oeuvre ne sera pas associée directement au nom du maître italien, mais bien à celui de son atelier.

Sur le même sujet

Groin de folie à Aubigny-sur-Nère (28) : succès de la troisième édition du marché local et bio

Les + Lus