• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

La ville d'Orléans en route pour la Cop 21

Le service de location Vélo Plus rencontre un grand succès à Orléans. / © F3
Le service de location Vélo Plus rencontre un grand succès à Orléans. / © F3

La ville d'Orléans interviendra le 10 décembre à la COP 21 pour témoigner des actions entreprises à l'échelle locale pour lutter contre le réchauffement climatique. Engagé dans le développement durable depuis 2006, la municipalité a réduit ses émissions de gaz à effet de serre de -15%. 

Par Ch.Launay/R.Monot

Au cours de la dernière décennie, la ville a été très active sur le plan du développement durable. Dès 2006, Orléans a adopté l’Agenda 21 en faveur du développement durable en menant des actions ciblées dans le domaine des transports, du chauffage urbain et de la réhabilitation thermique de l'habitat. 

Le succès de Vélo Plus

Le service de location de courte durée Vélo Plus ouvert en 2007 est l’une des grandes réussites de la municipalité. Il permet de favoriser une « mobilité douce » par le biais de 34 stations qui attirent 9 000 usagers occasionnels et qui compte environ 1 800 abonnés. Dans le domaine des transports, la ville peut se targuer aussi d'une fréquentation en hausse constante des transports en commun, un phénomène accentué par la construction de la deuxième ligne de tramway, achevée en 2012.

L'isolation des logements, une priorité

Mal isolés, les logements sont de grands pourvoyeurs de CO2. La ville a donc engagé depuis 2004 une opération de réhabilitation thermique des logements sociaux et des bâtiments publics. Les deux chaufferies biomasse implantées au nord et au sud d'Orléans  viennent compléter le dispositif de réduction de gaz à effet de serre. Elles permettent d’influer sur la dépense de 25.000 foyers, soit environ 50 à 60.000 personnes. 

Cumulées, ces réformes ont permis de réduire de 15 % les émissions de CO2 en 2015. 

D’autres projets sont à l’étude. Notamment la réhabilitation thermique d'édifices publics (Scène nationale, collège Jeanne d’Arc, ÉSAD, l'école Romain Rolland). Des actions pédagogiques à destination du public scolaire sont prévues afin de sensibiliser les plus jeunes aux problématiques liées au développement durable. Objectif : atteindre les 20% de réduction d'émissions de CO2 d"ici 2020. 

Il reste cinq ans à la municipalité pour réussir.  

A lire aussi

Sur le même sujet

La colére des bénévoles face à la précarité

Les + Lus