Le mercato mouvementé de l'Orléans Loiret Basket qui espère jouer les premiers rôles en Pro B

Publié le
Écrit par Camille Verkest .

Des recrutements tardifs, des manques à un poste majeur, un transfert annulé, l'Orléans Loiret Basket a vécu un mercato agité. Le recrutement de Nanta Diarra à l'intersaison et son départ dans la foulée (le 5 septembre) a complètement bousculé les plans de recrutement du club loirétain.

"Le recrutement a été chamboulé à cause du pépin imprévisible de Nanta Diarra", confie l'entraineur orléanais, Germain Castano. "J'étais très heureux de signer ce garçon, c'était une de nos meilleures pioches de l'été". Le pivot sénégalais s'était retiré de l'effectif de l'OLB pour des raisons personnelles.

"On a eu des difficultés pour le remplacer car nous n'avons le droit qu'à un seul Américain et deux passeports (des joueurs étrangers, ndlr) en Pro B contre quatre Américains et deux passeports en Betclic Elite. Forcément, il ne faut pas se tromper et faire le bon choix", témoigne le coach orléanais. 

Un début de saison chamboulé

Ce départ a tout bouleversé, tous les matchs de préparation ont été effectués sans pivot. Pas l'idéal pour préparer une saison en Pro B avec pour objectif de jouer les cinq ou six premières places et de tenter de remonter en Betclic Elite, un an après sa descente. 

Ce recrutement tardif a forcément un impact sur les résultats, "on a fait une leaders cup très moyenne, on a perdu notre premier match de championnat à Châlons en Champagne mais ce n'est pas un drame. La saison est très longue, c'est un marathon. J'aurais préféré être un peu plus prêt mais on a été confronté à certains problèmes que l'on n'avait pas prévus et on va les corriger", assume Germain Castano. 

La dernière recrue en date tant attendue est un joueur bien connu du club, Junior Mbida, le pivot camerounais renforce l'effectif dans un secteur majeur manquant. "On le connait très bien et lui aussi connait très bien la maison. Ca ira vite dans l'intégration au sein du groupe. On a attendu un petit peu car il était pigiste médical à Strasbourg", poursuit-il. Le joueur est déjà prêt physiquement ayant débuté la saison avec Strasbourg en Betclic Elite et en Ligue des Champions. 

Une dernière recrue pour clôturer le mercato

Le recrutement n'est pas encore terminé. Le coach orléanais attend encore un renfort : "il nous reste un élément à prendre sur le secteur extérieur. On a de la qualité dans ce secteur mais il nous manque un petit peu de création offensive. J'ose espérer l'avoir d'ici une grosse semaine"

Germain Castano se montre tout de même confiant pour la suite : "aujourd'hui on a un peu de retard, cela arrive comme chez d'autres équipes. Je ne suis pas inquiet du tout. Je pense que l'on sera bien mieux dans 15 jours, peut-être pas à 100% mais on n'aura pas le même visage, je peux le garantir." 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité