Et si vous faisiez votre séance de yoga devant des peintures du XIXe siècle ou des sculptures contemporaines ? C’est la proposition d’un studio de yoga. Depuis deux ans, des cours sont organisés au Musée des beaux-arts d'Orléans (Loiret).

Le cours démarre dans une petite salle aux murs verts, devant "Les chênes de Château-Renard (Allier)", peint par Henri Harpignies en 1874. Le tableau représente des paysages de l’Allier, entame parfaite pour cette séance de yoga consacrée au printemps et au renouveau. Assis par terre, les élèves méditent quelques minutes. Puis un vibrant « Om » résonne dans la pièce. Le cours de yoga au musée des Beaux-Arts d’Orléans a bel et bien démarré.

Depuis deux ans, le studio Fun & Yoga propose chaque mois des séances dans ce lieu culturel. "On imagine souvent que le yoga c'est uniquement faire des postures en étant sur son tapis en studio. Mais le yoga, c'est bien plus que ça", explique Camille Pignol, professeure de yoga. Elle a fait des études d’histoire de l’art. "C'est une philosophie, c'est une manière de s'engager avec soi-même. L'idée c'est aussi de modifier l'expérience pour le vivre avec d'autres sens, par exemple le sens visuel qui est exacerbé. C'est aussi utiliser les œuvres pour trouver un autre rapport à son corps, trouver plus d'apaisement émotionnel".

"Ça s’inscrit plus généralement dans la démarche du musée de s’ouvrir sur les questions de santé et de bien-être", explique Chloé Bruneau. Elle est médiatrice culturelle au Musée des Beaux-Arts d’Orléans. "Il y a l’idée de permettre de parler des œuvres et de les montrer d’une manière plus sensible, un peu moins histoire de l’art".

Un temps pour soi

La séance se prépare et se fait à deux. Camille propose des thèmes à Chloé. Chacune fait ses recherches. Et c’est en fonction du contenu que la professeure de yoga choisira les postures. "Ça peut être en fonction de ce qu'on appelle des lignes énergétiques, les chakras. Mais ça va être aussi selon la composition visuelle et picturale des œuvres. Par exemple, sur des œuvres plus dynamiques, je vais choisir d'être debout. Sur des œuvres plus sereines, je vais être plus allongée, plus dans des postures assises. Les couleurs vont aussi influencer le style de posture que je vais choisir", détaille Camille Pignol.

Ce soir-là, au total, quatre œuvres sont étudiées par le groupe. "J’ai adoré", s’enthousiasme José, première séance au musée. "Allier le yoga à la culture, je trouve que c’est une fabuleuse idée". "J’ai la sensation qu’on ressent plus les choses à l’intérieur. Voir les œuvres nous touche plus", estime Julie, une habituée. "Les émotions sont là". "J’ai l’habitude de côtoyer le Musée des Beaux-Arts avec mes enfants", raconte Elsa. "Donc là, c’est un temps pour moi, pour me fait plaisir à la fois dans le corps mais aussi intellectuellement donc j’adore".

Une vingtaine de places est disponible à chaque cours. Le succès est tel que le studio le proposera à partir du mois d’avril deux fois par mois.

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité