Loiret : les salariés de Cremcentre déclarent une grève illimitée pour protester contre leurs conditions de travail

Les salariés de Cremcentre dénoncent des conditions de travail "inacceptables". / © Google Street View
Les salariés de Cremcentre dénoncent des conditions de travail "inacceptables". / © Google Street View

Depuis vendredi 20 décembre, une centaine de salariés de la plateforme Cremcentre sont en grève. Ils réclament de meilleures conditions de travail. Après une réponse défavorable de la direction, la grève a été déclarée illimitée.  

Par SMl

Ils sont une vingtaine ce samedi 21 décembre, à faire le pied-de-grue devant le portail de l’entreprise Cremcentre, dans le sud de l’agglomération orléanaise, à Saint-Cyr-en-Val. Depuis la veille, un peu plus d'une centaine de salariés de cette plateforme logistique de l’enseigne Grand Frais sont entrés en grève.
 
Ils protestent notamment contre leurs conditions de travail, jugées «inacceptables».

Nous travaillons dans un entrepôt à 0-2 degrés, explique Guy Kawanda, secrétaire CSE. Nous n’avons pas d’habits adaptés, nous avons froid. Il faut badger pour aller aux toilettes et ce temps est décompté sur notre temps de pause. D’autre part, certains cadres ont un comportement irrespectueux et infantilisant envers les salariés.


"Cadences infernales, salaires au rabais et à la tête du client"

Le tract de la CGT Cremcentre ajoute à ces griefs des «salaires au rabais et à la tête du client, malgré l’engagement et le sérieux [des employés]» et des «cadences infernales au travail, au mépris de leur santé».
 

Dans un droit de réponse distribués aux grévistes, la direction de l’entreprise se déclare «stupéfaite» d’un tel appel à la grève et regrette qu’il n’ait été précédé «d’aucune discussion, ni même tentative de dialogue, d’autant que les griefs listés dans ce tract sont soit en cours de traitement, soit sont inexacts, soit n’ont jamais été abordés».


Des négociations salariales prévues courant janvier

Cremcentre a annoncé que deux toilettes seront bientôt mises en place et accessibles directement de la plateforme et sans nécessité de badger, et que des polaires seront commandées à partir de la semaine du 23 décembre pour tous les employés.

Elle refuse toutefois d’aborder la question de l’augmentation des salaires et de l’attribution de primes et du 13ème mois, arguant que des négociations salariales sont déjà prévues courant janvier 2020 avec les représentants du personnel.

Insatisfait de cette réponse, la CGT Cremcentre a déclaré, ce samedi 21 décembre, une grève illimitée jusqu’à la prise en compte des revendications des salariés.
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus