Naissance de l'Office Français de la Biodiversité-Centre-Val de Loire

© FTV/A.Heudes
© FTV/A.Heudes

Le 1er janvier 2020 est né l'OFB (Office Français de la Biodiversité) et ce mercredi 5 février ce sont les locaux de l'OFB-Centre-Val de Loire qui ont été inaugurés.

Par Alain Heudes

C'était l'une des nouveautés du 1er janvier 2020.
Cependant, entre l'interdiction des cotons-tiges en plastique et la hausse du SMIC, la création de l'Office Français de la Biodiversité était quasiment passée inaperçue.
Il s'agit pourtant d'une naissance majeure dans le champ d'action environnemental.
L'OFB, forte de 2800 agents en France, sous la tutelle des ministères de la Transition écologique et de l'Agriculture, regroupe désormais les services de l'ONCFS (l'Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage) et de l'Agence Française de Biodiversité, deux entités de l'Etat qui disparaissent, mais dont les missions et les moyens sont intégralement repris par l'OFB.
 
© FTV/A.Heudes
© FTV/A.Heudes
 
L'OFB devient donc l'établissement public pilote des politiques de restauration et de préservation de la biodiversité en France.
En Centre-Val de Loire, l'OFB compte 115 agents, sur une dizaine d'implantations et un siège régional dans les locaux de l'Agence de l'Eau Loire-Bretagne, à Orléans-La Source.
 

POLICE

Les membres de l'OFB assurent des missions régaliennes de l'Etat et tout particulièrement celle de la Police de l'Environnement.
Il s'agit de la très connue police de la chasse, assurée préalablement par l'ONCFS, de la police sanitaire, visant à prévenir et lutter contre les maladies véhiculées par la faune sauvage (la vigilance actuelle concerne notamment la peste porcine), mais aussi le contrôle des produits phytosanitaires, c'est encore la police de l'eau (de la pêche) et c'est le contrôle des activités récréatives de nature (circulation des véhicules et des citoyens en lien avec la préservation de la faune et de la flore).

 

SENSIBILISATION

Le directeur de l'OFB-Centre-Val de Loire, Jean-Noël Rieffel, insiste sur la vocation de transmission des connaissances et de mobilisation des citoyens autour des enjeux environnementaux.

Promouvoir des pratiques vertueuses pour la biodiversité est dans notre ADN (..) Nous avons des connaissances scientifiques que nous voulons transmettre au grand public. En Centre-Val de Loire c'est une expertise sur la présence du castor, c'est un suivi de la présence du loup dans certaines zones et son apparition en ce début février dans le département de l'Indre, c'est également la connaissance des poissons migrateurs, notamment le plus emblématique de la Loire, le saumon. 

 

EFFICACITE

L'OFB-Centre-Val de Loire est désormais situé dans les locaux de l'Agence de l'Eau, à proximité de la DREAL (Direction Régionale de l'Environnement, de l'Aménagement et du Logement), proche aussi du BRGM (Bureau de Recherches Géologiques et Minières), du CNRS (Centre National de la Recherche Scientifique) et le choix n'est pas anecdotique.
La mise en synergie de tous ses acteurs était à la base de la création de l'OFB pour une plus grande efficacité des politiques publiques liées à l'environnement.
L'Etat attend tout particulièrement des résultats sur les objectifs de réduction des polluants d'origine agricole.
L'OFB a pour mission de répondre aux préoccupations sociétales sur ce thème.
Cela signifie que les contrôles dans les exploitations agricoles seront renforcés et que la nouvelle réglementation sur les distances de non-traitement à proximité des zones habitées sera appliquée à la lettre par ce nouveau service de l'Etat.
 



 

Les enjeux de la Biodiversité en Centre-Val de Loire

  • 28% des mamifères, 40% des oiseaux nicheurs et 17% des végétaux sont menacés
  • 12,5 hectares sont artificialisés chaque jour
  • + de 30% des espaces naturels (surtout les milieux humides) sont menacés

Sur le même sujet

Les + Lus