• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Opération Biceps à Pôle Emploi Orléans

Opération Biceps à Pôle Emploi Orléans / © Th.Mbaka
Opération Biceps à Pôle Emploi Orléans / © Th.Mbaka

La création de 200 postes de conseillers de Pôle emploi chargés de contrôler les demandeurs d'emploi, afin de lutter contre la fraude aux allocations chômage a suscité l'indignation des Intermittents du spectacle qui ont décidé de riposter à leur façon.

Par Ch.L/Th.M

Le dispositif du Ministère du Travail annoncé le 20 mai doit  inciter les demandeurs d'emploi à chercher activement un emploi, sous peine d'être radiés où de voir leurs allocations suspendues de quinze jours à six mois en cas de récidive.  

200 contrôleurs de Pôle Emploi seront déployer en août prochain déployer pour le contrôle des chômeurs et empêcher que les demandeurs d'emploi ne "s'enkystent dans le chômage de longue durée ". C'est  dans ce contexte de suspicion  que le Collectif Unitaire Intermittents Précaires 45  a décidé de lancer le 12 juin une opération coup de poing baptisée BICEPS devant les locaux de Pôle Emploi à Orléans. 

BICEPS pour Brigade d'Intervention et de Contrôle de l'Efficacité de Pôle Emploi et de ses Services.

L'opération du collectif des Intermittents consistait à interroger à l'entrée et à la sortie de Pôle Emploi, les personnes  qui avaient décroché un emploi, avaient obtenu un rendez-vous voire un entretien, ou qui repartaient bredouille…Le Collectif étant bien décidé aussi à produire les résultats de ce sondage improvisé. 

Vidéo : opération Biceps à pôle emploi Orléans
Intervenants : Théo Jouanneau Collectif Unitaire Intermittents Précaires 45 et Guilaine Agnez Collectif Unitaire Intermittents Précaires

 


Sur le même sujet

Un parcours sécurisé pour les jeunes migrants

Les + Lus