• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Orléans : les avocats vendent aux enchères le palais de justice

© Isabelle Racine - France 3 Centre-Val de Loire
© Isabelle Racine - France 3 Centre-Val de Loire

Les avocats d’Orléans ont mis aux enchères, symboliquement, le palais de justice d’Orléans. Une façon pour eux de protester contre  le projet de loi de la ministre de la justice Nicole Belloubet.

Par Isabelle Racine

Les avocats d’Orléans sont en grève, une grève totale des audiences jusqu’au 30 mars prochain. Ils protestent, par cette opération "justice morte", contre le projet de réforme de la justice porté par la ministre de la justice et garde des Sceaux Nicole Belloubet. Ils entendent ainsi dénoncer la déjudiciarisation de la justice prévue dans le projet qui prévoit, en autres de demander aux directeurs des CAf (Caisse d'Allocations Familiales) de fixer, à la place des juges, le montant des pensions alimentaires ou bien encore la création en expérimentation d'un "tribunal criminel" à la place des cours d'assises pour juger certains crimes.
Il y a en France 500 postes de magistrats non pourvus.

© Isabelle Racine - France 3 Centre-Val de Loire
© Isabelle Racine - France 3 Centre-Val de Loire


Pour manifester leur mécontentement, les avocats ont organisé une mise en scène ce jeudi dans la salle des pas perdus du palais de justice d'Orléans en recréant un tribunal avec un président (joué par le bâtonnier) et 2 accesseurs (joués par des avocates) avec comme prévenue la ministre de la justice (jouée par une avocate portant perruque).

Vous avez fait l’objet d’une assignation à l’initiative du barreau d’Orléans qui a décidé d’assigner le ministère de la justice en liquidation judiciaire. L’ensemble des avocats de France soutenu par de nombreux magistrats constatent que notre justice est en faillite.
 

C'est par ces mots, que le "faux" président de ce tribunal ouvre les débats. Christophe Rouichi, bâtonnier des avocats d’Orléans est le porte-parole de tous ses confrères. Le palais de justice est mis en vente. Quelques instants plus tard, les enchères sont ouvertes… les avocats enchérissent... 60 centimes d 'euros pour l'enchère maximale !
Après s’être concerté, le tribunal met sa décision en délibéré... au 30 mars prochain, date à laquelle les avocats et les magistrats ont prévu une nouvelle opération.

Une centaine d’avocats était présente pour assister à cette vente. Parmi eux des magistrats et des greffiers. Leurs confrères de Montargis ont, quant à eux, vendu aux enchères leur palais de justice ce mercredi.

© Isabelle Racine - France 3 Centre-Val de Loire
© Isabelle Racine - France 3 Centre-Val de Loire


Les avocats de France ont prévu de manifester le mercredi 11 avril prochain à Paris.

Ecoutez le bâtonnier d'Orléans, Chrsitophe Rouichi 

Christophe Rouichi, bâtonnier d'Orléans

 

Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus