Orléans : le planning familial dévoile un fascicule pour lutter contre toutes les violences

Contre les violences, le planning familial du Loiret dévoile un nouveau fascicule. / © Planning familial du Loiret
Contre les violences, le planning familial du Loiret dévoile un nouveau fascicule. / © Planning familial du Loiret

Plusieurs acteurs locaux ont participé à la création du nouveau fascicule du planning familial pour lutter contre toutes formes de violences.
 

Par Valériane Gouban

À l'occasion du forum contre les violences sexistes et sexuelles organisé à l'université d'Orléans, le planning familial a dévoilé sa nouvelle arme de prévention. 

Notre souhait était de libérer la parole autour de toutes ces violences pour éviter leur aggravation.
- Sophie Pourin, coordinatrice du planning familial du Loiret

Ce fascicule est le résultat d’un travail collaboratif. Plusieurs acteurs locaux ont participé à sa création. Parmi eux, les élèves du lycée Voltaire d'Orléans, les femmes et l’équipe de la Résidence "Bourgogne" ou encore l'artiste Pépé! qui a réalisé les planches de bandes dessinées. 

Le but est de sensibiliser à toutes les formes de violences, de combattre les idées reçues et de faciliter la prise de conscience. C'est un support pédagogique qui permet d'aborder des sujets parfois compliqués. 
- Caroline Neveux, éducatrice spécialisée de la résidence Bourgogne

Ce fascicule est construit à partir de plusieurs témoignages de victimes comme celui de Laura, 22 ans. 

Les violences psychologiques, c’est rabaisser, harceler, dire que tout ce que je fais est nul. C’est se faire insulter, humilier par rapport à son genre, sa couleur de peau, son orientation sexuelle, son physique, son identité. C’est faire perdre confiance en soi, isoler. C’est chercher le détail qui peut blesser la personne, trouver la faille de la personne et s’en servir pour la détruire. Manipuler. Faire perdre l’estime de soi. Faire croire à la personne que sa vie ne sert à rien, qu’elle n’est pas nécessaire.

Pour chaque violence, une bande dessinée ou un témoignage illustre le quotidien des victimes. Au dos de chaque page figurent des conseils, des explications, mais aussi le contact d'associations locales. 
Ces explications permettent de déconstruire des idées reçues. / © Planning familial du Loiret
Ces explications permettent de déconstruire des idées reçues. / © Planning familial du Loiret

Une façon d'aider les victimes à prendre conscience qu'elles le sont et à demander de l'aide. 
 

Sur le même sujet

Les + Lus