Pièces jaunes : Brigitte Macron lance l'édition 2020 à Orléans

La 31ème édition de l'opération "Pïèces jaunes" sera lancée ce mercredi à l'Hôpital d'Orléans, en présence de Brigitte Macron et du sélectionneur de l'équipe de France de football, Didier Deschamps.
© Fondation Hôpitaux de France
Ce sera "the place to be" mercredi à partir de 13h30. Le Centre Hospitalier Régional d’Orléans a été choisi pour accueillir le lancement national de l'opération "Pièces jaunes", initiée en 1989 et présidée, pendant 25 ans, par Bernadette Chirac.
 

Orléans accueille la 31ème édition


Pour lancer l'opération 2020 le site du CHR d'Orléans a été choisi en raison de ses équipements "au service du maintien du lien familial, social et culturel au sein de l’hôpital", selon le communiqué publié par la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France.

Le grand atout du CHRO est la présence d'une "maison des familles" à proximité immédiate de l’hôpital. Cette maison de 650 m², comprend 12 chambres, dont 4 adaptées aux handicapés. Ce lieu permet aux parents de rester au près de l’enfant hospitalisé. L'opération "Pièces jaunes" a contribué, à hauteur de 320 000€, à la construction de cette maison des familles d'Orléans. 
 

Brigitte Macron et Didier Deschamps sur place


La première dame, présidente de la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France depuis un an et le sélectionneur de l'équipe de France de football, parrain de l'édition 2020, seront les deux VIP du lancement de la 31ème édition ce mercredi 8 janvier.

Ils participeront à une opération ouverte au grand public, dans le Hall Point Vert du CHRO. Dès 13h30 y seront organisées des animations à destination des enfants et des adolescents, avec la présence de magiciens, d'ateliers d'arts plastiques, de sculpture de ballons et la dégustation d'une galette des rois géante.
 

Qu'est-ce que les "pièces jaunes" ?

 

C'étaient, à l'époque du franc, les pièces de quelques centimes qui représentaient une faible valeur (pour les plus jeunes, rappelons qu'il fallait 6,56 francs pour obtenir 1 euro), qui encombraient les poches et dont les initiateurs de l'opération avaient fait une cible majeure, puisque le don pouvait paraître minime mais il permettait de contribuer à une grande oeuvre.

Menée par la Fondation Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France, l'opération a pour but de collecter des fonds permettant d'améliorer les conditions d'hospitalisation des enfants et des adolescents.

 


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société