Le portrait subtilisé d'Emmanuel Macron réapparaît à Mardié dans le Loiret

Mardié (Loiret) - 14 avril 2019 Des militants ANV-Cop 21 Orléans arborent le portrait subtilisé d'Emmanuel Macron (en mars) pour protester contre la construction du pont autoroutier. A droite, Jean-Maire Salomon, membre de l'association Mardiéval, opposée au projet. / © ANV-Cop 21 Orléans
Mardié (Loiret) - 14 avril 2019 Des militants ANV-Cop 21 Orléans arborent le portrait subtilisé d'Emmanuel Macron (en mars) pour protester contre la construction du pont autoroutier. A droite, Jean-Maire Salomon, membre de l'association Mardiéval, opposée au projet. / © ANV-Cop 21 Orléans

Le portrait d'Emmanuel Macron subtilisé en mars dernier à Saint Jean-de-la-Ruelle (Loiret) est réapparu le 14 avril en bord de Loire à Mardié. Ses détenteurs, des membres d'ANV-Cop 21 Orléans l'ont brandi pour protester contre la construction d'un pont autoroutier. 

Par Ch.L

C'est l'un des 33 portraits d'Emmanuel Macron "réquisitionnés" par les militants du collectif  Action Non Violente-Cop 21. Les activistes écologiques de la branche orléanaise s'en sont emparés le 2 mars 2019 à Saint Jean-de-la Ruelle. Une prise "symbolique'" pour interpeller le gouvernement sur l'urgence climatique.  
Le portrait du président de la République est donc réapparu dimanche 14 avril sur les bords de Loire à Mardié. Au lieu dit de Latingy, où le Conseil départemental du Loiret envisage la construction d’un pont autoroutier. Un projet contesté depuis toujours par l'association de riverains Mardiéval à qui les militants ANV-Cop 21 Orléans ont décidé d'apporter un soutien "médiatique". 

Le futur pont de franchissement de la Loire contribue "à l’aggravation du dérèglement climatique" expliquent les activistes. "Notre Président, tout comme le Conseil départemental [du Loiret], devrait [...]développer les modes de transports collectifs, moins coûteux et plus soutenables comme la ligne ferroviaire Orléans / Chateauneuf-sur-Loire ; ou encore taxer le kérozène, interdire les pesticides, débloquer un budget pour la conversion et l’installation en bio... », avance Vincent Lombard, d'ANV-Cop 21 Orléans.  

Le collectif promet de nouvelles "expositions" à venir des portraits d'.E Macron et appelle à une journée de mobilisation "pour une action de masse non-violente" le 19 avril à Paris. 
 



 

Sur le même sujet

Les + Lus