• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Procès des malversations à l'US Orléans : les prévenus et le parquet font appel

Trois des accusés, ainsi que le parquet, font appel dans l'affaire des malversations au sein de l'US Orléans - Photo d'illustration / © IP3 PRESS/MAXPPP
Trois des accusés, ainsi que le parquet, font appel dans l'affaire des malversations au sein de l'US Orléans - Photo d'illustration / © IP3 PRESS/MAXPPP

Claude Fousse, Jérôme Fousse, Dany Lecoq mais aussi le parquet : tous font appel. 

Par Yacha Hajzler

Jérôme Fousse et Dany Lecoq avaient déjà fait appel de leur condamnation, dès le 24 décembre. C'est aujourd'hui Claude Fousse, principal accusé dans l'affaire des malversations perpétrées à l'US Orléans, qui prend la même décision, selon nos confrères de France Bleu.

Philippe Bouton, dernier condamné, avait choisi d'en rester là, mais il devra lui aussi repasser en procès. Car le parquet, lui aussi, a fait appel.
 

Pas de ferme en première instance


Le 20 décembre, le tribunal avait condamné Claude Fousse a 3 ans de prison avec sursis, en plus de son amende et de son interdiction de gérer une entreprise. Un verdict plus clément que ce qu'avait demandé le procureur : un an et demi de prison ferme, et un an et demi avec sursis. Les trois autres accusés avaient eux écopé de la peine souhaitée par le parquet. 
 

Claude Fousse, ancien président du club de football ; Philippe Boutron, son actuel président ; Jérôme Fousse, le fils du premier et Dany Lecoq, directeur financier du groupe Fousse, avaient été mis en examen en mai 2017.

Sous l'oeil des juges : une malversation, effectuée en 2014, de 250.000 euros de l'US Orléans au profit de l'entreprise de Claude Fousse, Fousse Constructions.
 

Sur le même sujet

La police n'est pas là pour raccompagner les jeunes chez eux !

Les + Lus