Réforme des retraites : les deux manifestants interpellés à Orléans convoqués au tribunal

Un militant porte une gilet "CGT énergie" lors de la manifestation du 10 janvier. / © France Televisions
Un militant porte une gilet "CGT énergie" lors de la manifestation du 10 janvier. / © France Televisions

A l'issue de leur garde-à-vue, les deux militants devront se présenter devant le tribunal le 25 février. 

Par Yacha Hajzler

Les deux militants CGT interpellés lors de la manifestation de ce vendredi 10 janvier contre la réforme des retraites, à Orléans, ont été déférés et convoqués au tribunal, selon le parquet. 

Tous deux devront se présenter devant le tribunal correctionnel le 25 février pour répondre d'une "tentative de dégradation en réunion d'un bien destiné à l'utilité publique au cours d'une manifestation". L'intervention des deux militants de la CGT énergie sur un transformeur de la place d'Arc avait provoqué des coupures de courant à la Poste, la galerie commerciale et les restaurants à proximité pendant plusieurs heures. 
 

Les deux hommes ont été placés sous contrôle judiciaire, avec une obligation de se manifester au commissariat tous les 15 jours jusqu'à l'audience. Ils sont également, jusqu'à cette date, interdits de manifestation et de se rencontrer. Considérant leurs motivations, ils ont cependant été remis en liberté.

Lors de leur garde-à-vue, une centaine de manifestants s'étaient rassemblés devant le commissariat. La CGT 45 dénonce, elle, "une criminalisation de l'activité syndicale".

Sur le même sujet

Les + Lus