“Road Rage Royale“ : nous avons testé le jeu vidéo ”made in Orléans”

Au programme de Road Rage Racing : collisions, explosions, effusions. / © Neural Oscillations Games
Au programme de Road Rage Racing : collisions, explosions, effusions. / © Neural Oscillations Games

VRAOUM, SKRRREEE, BRAOUM. Si vous avez déjà joué aux petites voitures, ces bruitages doivent remuer des souvenirs. Sinon, il est toujours temps de vous rattraper avec Road Rage Royale le premier jeu du studio orléanais Neural Oscillations Games.

Par Bertrand Mallen

La route fut longue, mais la ligne d'arrivée se rapproche pour Ludovic Lhomme, dit "Barmy Failure". Après un financement participatif réussi, le fondateur et unique développeur du studio orléanais Neural Oscillations Games sort le 31 juillet son premier jeu en accès anticipé, Road Rage Royale. Autrement dit, il ne sera pas tout à fait fini, mais la première version que nous avons pu tester démarre sur les chapeaux de roues.

Dérapages contrôlés

Le principe de RRR est simple. Dans ce jeu multijoueur en local, deux à quatre voitures prennent le départ sur un circuit, mais une seule passera la ligne d'arrivée. L'atmosphère et la direction artistique citent allègrement le chef d'oeuvre punk-débilos Rock'n'Roll Racing de 1993, mais le gameplay du jeu de course a été évacué pour ne conserver que le combat "tactique" entre voitures. Résultat : des matchs courts mais intenses, qui ont le potentiel d'animer vos fins de soirées aux côtés de TowerFall Ascension, Overcooked 2 et autres Gang Beasts.
 
Road Rage Royale Gameplay Trailer


La Rage de vaincre

Testé à deux joueurs, le jeu révèle rapidement un certain potentiel. Sur le petit circuit du "Collisium Maximus", le seul disponible pour l'instant, les parties sont brèves, rapides et brutales, grâce à une jauge de "Rage". Cette dernière augmente à mesure que la distance entre deux véhicules se creuse, ce qui augmente votre vitesse (et donc la puissance du choc infligé à l'inconscient que vous essayez de sortir du circuit), mais vous fait subir des dégâts progressifs à mesure que vous laisser l'adversaire s'éloigner.

Combinez cette jauge de rage avec une conduite nerveuse, des barils explosifs à foison et une musique alliant chiptunes et gros riffs de guitare électrique, et vous obtenez de quoi ravir tous ceux qui aiment envoyer leurs amis valdinguer contre le décor dans une gerbe de flammes vertes

Une belle bêta

Mais en jeu vidéo comme en immobilier, une belle charpente ne suffit pas toujours. En l'état, il manque un peu de chair à ce squelette pour atteindre l'excellence : on aimerait découvrir d'autres circuits, d'autres véhicules avec, pourquoi pas, des stats différentes et des coups spéciaux, des power-ups, des armes... Qu'on se rassure, nous dit Barmy Failure, les idées sont déjà dans les cartons. Comme pour beaucoup de développeurs indépendants, le problème réside maintenant dans le fait d'avoir les moyens financiers et humains de ses ambitions. Rendez-vous à la prochaine mise à jour !

LA NOTE

80km/h / 20
Avec l'arrivée de l'accès anticipé au prix modique de 15€ et de nouvelles fonctionnalités, Road Rage Royale pourrait devenir un excellent jeu pour animer vos soirées entre amis et vos dimanches après-midi. Pour l'instant, il est déjà plein de promesses. Le rendez-vous est pris pour tester la version finale !

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus