• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Saint-Denis-de-l'Hôtel, terre de formation de l'équipe de France de pilotage sous voile

Ce bassin est l'un des meilleurs sites d'entraînement / © Ch. Chapiotin, F3 Centre-Val de Loire
Ce bassin est l'un des meilleurs sites d'entraînement / © Ch. Chapiotin, F3 Centre-Val de Loire

L'école de parachutisme du Centre Orléans Loiret, basée sur le site de l'aéroport de Saint-Denis-de-l'Hôtel, dispose de l'un des rares bassins homologués au niveau national et international. C'est donc tout naturellement que le pôle France y a pris ses quartiers.

Par Christelle Chapiotin

A quelques jours du championnat de France de pilotage sous voile,  l’Ecole de Parachutisme du Centre Orléans Loiret (EPCOL), située  à Saint-Denis-de-l'Hôtel, organise un stage de détection, destiné aux personnes désireuses d'intégrer le Pôle France de cette discipline affiliée à la Fédération Française de parachutisme.

Tous les stages de ce type sont encadrés par l'un des membres de l'équipe de France. Outre le côté technique,  Philippe Schorno, entraîneur national, porte une attention particulière au comportement et à l'état d'esprit des postulants. Stagiaires et champions sautent ensemble, chaque saut est enregistré et analysé sur ordinateur.
 
Eric Philippe, membre de l'équipe de France fait le débriefing des sauts avec les stagiaires. / © Ch. Chapiotin, F3 Centre-Val de Loire
Eric Philippe, membre de l'équipe de France fait le débriefing des sauts avec les stagiaires. / © Ch. Chapiotin, F3 Centre-Val de Loire

Au terme de ce stage de détection, auquel 4 personnes participent actuellement, certains seront appelés à rejoindre le Pôle France à Saint-Denis-de-l'Hôtel, sur le site de l'aéroport du Loiret, à l'Ecole de Parachutisme du Centre Orléans Loiret qui dispose de l'un des meilleurs sites d'entraînement, très prisé par l'équipe de France.

Beaucoup d'échanges entres ceux qui découvrent la discipline et ceux qui la pratiquent au niveau international. L'une de nos équipes est allée à leur rencontre :
 
Pilotage sous voile à l'école de parachutisme du Centre Orléans Loiret


Un site d'entraînement, et de compétition, pour la troisième année consécutive, c'est à Saint-Denis de l'Hôtel que vont se dérouler les championnats de France, du 8 au 10 septembre. Le niveau s'annonce très relevé puisque, outre la présence de l'équipe de France, on attend également quelques compétiteurs étrangers.


 

Le pilotage sous voile, c'est quoi?


Appelé également Canopy Piloting,  le pilotage sous voile est la discipline la plus récente, et l'une des plus techniques du parachutisme sportif. Les premiers championnats du monde ont eu lieu en 2006, mais ce n’est qu'en 2011, qu'elle est réellement apparue en France.
 
La précision, l'une des trois épreuves de la discipline. / © Ch. Chapiotin, F3 Centre-Val de Loire
La précision, l'une des trois épreuves de la discipline. / © Ch. Chapiotin, F3 Centre-Val de Loire

Cette discipline, très visuelle, voile ouverte, consiste en un posé en « sur-vitesse » sur une zone dédiée, après avoir entamé une trajectoire  horizontale sur un plan d’eau dans une phase où la voile est « plane », grâce à une prise de vitesse, par virages serrés, débutée entre 300 et 700 mètres d’altitude pour accélérer la vitesse de la voile.

Trois épreuves sont regroupées dans le Pilotage Sous Voile :

· La vitesse : passer le plus rapidement possible entre 2 capteurs éloignés d’environ 70 mètres et disposés sur une courbe de 70°
· La distance : aller le plus loin après avoir touché l’eau
· La précision : se poser dans une cible de 2 mètres par 1 mètre, debout, après avoir parcouru 4 zones d’environ 40 mètres au total en touchant l’eau 


 
Les membres de l'équipe de France de pilotage sous voile sont engagés sur les championnats de France.
Lors du championnat du monde au mois de juillet, à Wroclaw en Pologne, ils ont décroché 3 médailles :  une médaille d'argent par équipe, et deux médailles en individuel pour Cédric Veiga-Rios, champion du monde de distance, et deuxième au classement général.
De gauche à droite :  Eric Philipe, Kévin Techer, Nicolas Coadic et Cédric Veiga Rios / © Fédération Française de parachutisme
De gauche à droite :  Eric Philipe, Kévin Techer, Nicolas Coadic et Cédric Veiga Rios / © Fédération Française de parachutisme

 

Sur le même sujet

Reportage Fête de la lumière

Les + Lus