Un homme en garde à vue à Orléans après l'agression d'un chauffeur de bus Tao

Un chauffeur de bus Tao a été agressé à Orléans le 26 avril, vers 22h30. Il aurait essuyé des insultes racistes et des menaces de mort. Un homme d'une vingtaine d'années a été placé en garde à vue.

Un bus Tao à Orléans. Photo d'illustration
Un bus Tao à Orléans. Photo d'illustration © Eric Malot / Maxppp

Un homme de 21 ans a été interpellé ce 26 avril à Orléans par la police nationale, suite à une agression visant un conducteur de bus Tao à proximité du théâtre. Prévenue, la police est intervenue dans le secteur et a placé un jeune homme en garde à vue. Selon le parquet d'Orléans, l'homme, aurait agi "sous l'emprise d'un état alcoolique avancé" et a été placé "en garde à vue pour menace de mort sur un agent de service public et injures à caractère raciste".

D'après les informations récoltées par la police nationale d'Orléans, le chauffeur âgé de 38 ans a vu monter dans le bus un groupe de jeunes de 16 à 21 ans "bruyants et agités" vers 21h30. Un peu plus tard, soupçonnant qu'ils soient en train de se battre et après avoir avisé sa hiérarchie, il arrête le véhicule et ouvre les portes pour inciter le groupe à descendre. C'est l'un de ces jeunes qui prend alors le conducteur à parti et tente de lui donner des coups de poings au visage à travers le plexiglas de protection, tout en proférant insultes et menaces. A son arrivée sur place, la police nationale interpelle un jeune homme, reconnu par l'agent de Tao, et le place en garde à vue.

Ce 28 avril, cette garde à vue était toujours en cours selon les informations transmises par le parquet. Il ne s'agit pas de la première agression visant un agent des transports publics à Orléans : dans le contexte du confinement, plusieurs autres chauffeurs de bus ont été agressés depuis le printemps dernier, notamment en juillet et, plus récemment, au mois de mars.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers