Vélo: deux Orléanais créent un harnais lumineux et connecté pour une meilleure sécurité des cyclistes

L’innovation est très prometteuse notamment d’un point de vue sécurité pour les trajets à vélo. Deux Orléanais ont lancé Weelight, un harnais lumineux, qui est un concentré de technologie innovante pour rendre les cyclistes plus visibles aux yeux des automobilistes.

C’est une nouvelle innovation technologique. À l’heure où le vélo est de plus en plus emprunté pour les trajets quotidiens dans les villes, deux employés de l’Université d’Orléans se sont demandé comment assurer plus de sécurité pour les cyclistes. Nicolas Dumuis et Éric Guereny ont eu l’idée de créer Weelight, un harnais lumineux et connecté. "L’idée, c’est de rendre visible à 360°, de jour comme de nuit, de manière à prévenir et sauver des vies", explique Éric Guereny, l’un des co-créateurs. 

Il aura fallu deux ans de travail pour produire les 1 000 premiers harnais de sécurité. Avec des leds lumineuses, une batterie qui se recharge via un port USB et une application connecté, le harnais Weelight est un concentré de technologie. Il se vend à partir de 79 €.

Rendre visible pour sécuriser

Mais une version encore plus à la pointe permet d’assurer la sécurité à vélo de façon encore plus poussée. À la manière des voitures, le harnais Weelight "Premium", arrive à capter quand le cycliste ralenti et allume des lumières rouges ou encore de gérer des clignotant depuis un commodo installé sur le guidon. Plus encore, si une chute intervient, le harnais le détecte et se met automatiquement en warning. Une version "premium" créée et assemblée en France pour laquelle il faut débourser 119 €. 

Pour Hervé, la sécurité vaut bien ce prix. Cet ingénieur Orléanais utilise le vélo de façon quotidienne. Depuis qu’il porte le harnais Weelight, il sent un changement de comportement chez les automobilistes. "Il me rend beaucoup plus visible. Surtout au niveau des intersections, les voitures font beaucoup plus attention à moi", constate-t-il, satisfait. 

Vendu sur Internet et dans quelques boutiques d’Orléans, de Montargis ou encore de région parisienne, le harnais Weelight séduit de plus en plus. Un succès qui réjouit ses deux créateurs Orléanais qui ne comptent pas s’arrêter là. Ils projettent bientôt d’adapter le harnais de sécurité afin de séduire les professionnels du bâtiment et des travaux publics.  

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vélo économie transports sécurité routière société sécurité innovation start-up entreprises