VIDÉO. Canicule : comment mettre fin aux bouilloires thermiques ?

Rénover les bouilloires thermiques ©G.Kevorkian / L.Prunier / France Télévisions

De nombreux logements, construits dans la deuxième moitié du XXe siècle, dans lesquels il faut beaucoup chauffer l'hiver se transforment en bouilloires thermiques l'été. Pour y mettre fin, l'isolation apparaît comme une priorité.

Passoires thermiques l'hiver, bouilloires l'été, ces logements peinent à filtrer la chaleur. Malgré les conseils pour se protéger face aux fortes températures - boire beaucoup d'eau, fermez les volets la journée, aérer la nuit, évitez les efforts physiques - les journées restent chaudes et pénibles pour leurs occupants.

L'enjeu d'une meilleure isolation

Pour une habitante du quartier de l'Argonne, à l'est d'Orléans, la solution est évidente : mieux isoler. "Si on ne fait pas quelque chose pour les logements des habitants des quartiers, on va encore plus souffrir. Il faut investir dans des vrais matériaux, des vrais murs pour que ce soit bien isolé".

Pour une isolation optimale, la vétusté de l'immeuble, la toiture, les fenêtres et les choix de matériaux des façades rentrent évidemment en compte. Dans une nouvelle copropriété d'Orléans, l'isolation se fait désormais au liège. L'épaisseur du mur est désormais doublée pour permettre une meilleure isolation : "Cela permet que le déphasage soit plus long, que la chaleur mette beaucoup plus de temps à rentrer dans les murs et donc dans la maison", explqiue Léa Ferreira, commerciale chez DPR 45, une entreprise d'isolation.

Néanmoins, ces panneaux de liège, certes plus efficaces, sont aussi plus chers que la laine de roche ou de bois, plus fréquemment utilisées. Pour la laine de roche en rouleaux, comptez entre 4,50€ et 9€ du m2, pour les panneaux de liège, entre 20€ et 60€ du m2 pour l'isolation des murs par l'intérieur. Pour la laine de roche, la chaleur pénètre en six heures à l'intérieur, huit heures pour la laine de bois et 13 heures pour les panneaux de liège.

    Attention aux arnaques sur Internet 

    L'isolation est un enjeu et les arnaques sur internet fleurissent en nombre. Attention donc à bien s'adresser à des professionnels du métier. Pascal Fortolan, directeur de Metz SA, une entreprise de peinture et d'isolation de façades, met en garde les potentiels clients de ces arnaques.

    Sur internet, "il suffit de taper économie d'énergie pour voir défiler la liste de toutes ces entreprises. Et là, ils vous vendent à peu près n'importe quoi : "Vous pouvez économiser jusqu'à 50%, je vais vous faire votre rénovation de façades pour un euro, j'interviens dès demain matin il y en aura pour une semaine…" Ce genre de discours qui n'a aucun sens et qui malheureusement capte une grosse clientèle", regrette-t-il.

    Invitée de France Bleu ce mercredi 23 août, la Première ministre Elisabeth Borne a confirmé "accélérer sur l'isolation des bâtiments", face à des "épisodes de canicule qui se reproduisent de plus en plus fréquemment". En France, en 2022, 60% des Français ont souffert de la chaleur l'été dans leur logement, selon la fondation Abbé Pierre. 

    L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
    Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
    choisir une région
    Centre-Val de Loire
    France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité