VIDEO. "J'espère qu'il sera heureux" : l'évêque d'Orléans réagit au renoncement du père Christophe Chatillon

durée de la vidéo : 00h01mn47s
Après le renoncement de Christophe Chatillon, recteur de la cathédrale d'Orléans, par amour, Monseigneur Blaquart réagit. Un reportage de Meerajh VINAYAGAMOORTHY et Xavier NAIZET ©Meerajh VINAYAGAMOORTHY, France 3 Cvdl

De retour d'une retraite spirituelle, l'évêque d'Orléans, Monseigneur Jacques Blaquart, réagit au renoncement du père Christophe Chatillon. Un mélange de soutien et de maintien de l'engagement pour les prêtres.

"Ça représente un choc" Monseigneur Jacques Blaquart, évêque d'Orléans, réagit au renoncement de Christophe Chatillon, recteur de la cathédrale. À son retour d'une semaine de retraite spirituelle en Bretagne, l'homme d'Église accepte de s'exprimer. 

Fin janvier, Christophe Chatillon avait expliqué son départ par l'amour qu'il porte à une femme, provoquant l'étonnement général. "Je ne peux que prendre acte de son choix, le respecter et espérer qu'il soit heureux" affirme l'évêque, sourire aux lèvres. "Je comprends que sa charge était lourde" poursuit-il "on se pose tous la question : est-ce qu'on aurait pu mieux l'accompagner ?

Soutenir mais pas encourager

Soutenir un frère apprécié, oui, mais chambouler l'engagement au célibat des prêtres, non : "certains disent 'j'ai fait ce choix, ça me rend heureux' qui serions-nous pour dire 'bah ça c'est archaïque' ? Non, ce n'est pas archaïque."

"Je ne comprends toujours pas pourquoi les prêtres ne peuvent pas se marier" se questionne quant à elle une fidèle, devant le sanctuaire Notre Dame des miracles.

Pourtant la question ne fait pas l'unanimité : "Quand un prêtre décide d'être prêtre, il a cet engagement au célibat" estime une autre fidèle, "je ne suis pas encore passé au stade de me dire que quand on prend un engagement c'est pour quelques années et après on verra." Un "choix de vie" qu'il faut "assumer", maintient en tout cas l'évêque d'Orléans. 

avec Meerajh Vinayagamoorthy

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité