REPLAY. L’association des Amis d'André Ève préserve l'œuvre du célèbre rosiériste

Diffusé du au Publié le
Écrit par Isabelle Amelot

Amateurs de roses, loirétains ou touristes de passage dans le Loiret, vous avez forcement entendu parler d'André Ève, amoureux des roses anciennes et créateur de variétés modernes ! Le célèbre rosiériste est certainement l’un des plus connus au monde. Une association a été créée en 2015 après sa mort pour faire connaître son œuvre.

L'association des Amis d'André Ève a été créée en 2015 après sa mort pour faire connaître son œuvre et l'inscrire dans une perspective écologique et pédagogique.

André Ève : un amoureux des roses et du jardin

André Ève est un rosiériste et créateur de talent… Il est l'obtenteur d'une quarantaine de variétés nouvelles de roses qui ont été mises au commerce depuis la fin des années 1960 jusqu'à nos jours. La première "Sylvie Vartan" en 1969 et les dernières "Mademoiselle des Minuits" en 2016 et "Blanche de Chédigny" en 2018. Le célèbre rosiériste qui a longtemps travaillé avec Marcel Robichon. Créateurs de roses à Pithiviers, ils vont travailler ensemble et partager leurs connaissances. 

Au début des années 80 il vend son entreprise et décide de ne plus se consacrer qu'aux roses anciennes. N'ayant pas bougé de Pithiviers, c'est dans son jardin personnel qu'il les cultive. Avec le temps, son nom est associé au milieu de la rose et est reconnu pour ses créations et sa collection de roses anciennes. Il fonde une entreprise toujours active aujourd'hui : Le jardin André Ève®.

Il a contribué à renouveler l'intérêt du grand public pour les roses anciennes. Il a créé des variétés qui sont devenues des classiques. Son jardin personnel a été visité de son vivant par des dizaines de milliers de personnes venues du monde entier et il en a inspiré beaucoup d'autres. 

André avait une personnalité exceptionnelle : c'était un passionné de roses, de jardins et du végétal. Du vivant en général… "Et sa passion était très communicative."

C'était un communicant et un pédagogue exceptionnel.

En 2015, après son décès, un petit groupe et sa défunte épouse Yvonne décident de créer une association pour préserver son oeuvre et l’inscrire dans la pérennité.

Préserver l'oeuvre du grand jardinier

Arnaud Parent est le président de l'Association des amis d'André Ève depuis sa création. Il fait partie des bénévoles et s’occupe de toute la gestion administrative (recherche de fonds, communication, relations avec les différentes institutions) et bien sûr il s’occupe également de l’organisation et animation de la vie associative…Il rencontre André Ève à l'occasion de la création du jardin de roses qu'il a dessiné pour le Théâtre des Minuits. Ensemble, ils ont jardiné et bien sûr tissé des liens d'amitié notamment pendant les 4 dernières années de sa vie. 

La découverte de son jardin personnel, la joie communicative qu'il avait à jardiner et sa passion du végétal et du vivant m'ont profondément marqué.

Arnaud Parent, président de l'association André Ève

C'est donc tout naturellement qu’il se joint, à son décès, au groupe de ses amis qui ont fondé l'association. L'association a donc été créée pour contribuer à préserver et à faire connaitre l'œuvre d'André Ève, et notamment son jardin personnel de Pithiviers. Depuis 2015, ses bénévoles ont restauré, entretenu et rouvert à la visite le jardin.

Elle compte actuellement 120 membres, habitant dans le Pithiverais, le Loiret... et le monde entier ! L'association est totalement ouverte et accueille chaque année de nouveaux membres. Tout le monde est bienvenu : que l'on ait connu André ou pas, que l'on sache jardiner ou pas. On peut adhérer à l'association pour venir jardiner, participer à l'accueil du public... ou tout simplement pour soutenir ses actions !

Des roses par milliers

Leur recensement est encore en cours... André avait d’ailleurs rassemblé dans son jardin personnel un grand nombre de variétés de roses dans toute leur diversité : anciennes et modernes, botaniques, buissons, grimpants et lianes. Par exemple la "Red parfum" est l'une des stars du jardin d’André Ève. Un grand grimpant aux roses rouge et au parfum exceptionnel. André l'avait installé dans un grand cornouiller panaché, Il pousse aujourd'hui jusqu'au sommet et c'est souvent un des premiers à fleurir au jardin... et l'une des dernières ! La "Roville", une autre variété du jardin présente la rare qualité d'être une liane très remontante, de grandes fleurs simples d'un très beau rose indien. Une merveille de générosité. Et la "Prestige de Seine-et-Marne", une de ces variétés préférées d’Arnaud Parent : "c’est un buisson aux fleurs à l'architecture toujours changeante, un jaune très délicat, s'éclaircissant à l'ouverture de la fleur." André préconisait d’ailleurs de donner aux rosiers beaucoup de "compagnes" : des plantes vivaces qui, en plus de soutenir et de renouveler les floraisons au jardin, aident les rosiers à aller bien. Il disait : "les rosiers sont comme nous, pour aller bien, ils ont besoin de compagnie".

Si vous souhaitez découvrir son univers et toute cette poésie qui s’en dégage, le jardin est ouvert en mai, juin, juillet-septembre et octobre. La visite libre est possible et bien sûr des visites guidées aussi. L'association et l'office du tourisme du Grand Pithiverais en proposent. L'association organise également des événements artistiques et culturels dans le jardin.

► "Des Fourmis dans les jambes", chaque dimanche à 12h55, Cyril Hue vous emmène à la découverte du patrimoine ainsi que de la faune et de la flore de la région Centre-Val de Loire. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité