Saran : immersion auprès des réservistes de la police nationale en formation

Le Loiret compte l'un des 20 centres français de formation de réservistes de la police nationale. Les journalistes de France 3 Centre-Val de Loire se sont rendus à Saran, ce jeudi 18 avril, pour découvrir ce dispositif encore peu connu.

Saviez-vous que vous pouviez intégrer les effectifs de la police nationale en tant que réserviste ? La réserve opérationnelle de la police nationale est un dispositif qui a été créé en 2022. Son but est à la fois de rapprocher la police et la société civile, tout en comblant les besoins ponctuels en renfort. 

Le Loiret compte l'un des 20 centres de formation en France des réservistes de la police nationale. Les journalistes de France 3 Centre-Val de Loire se sont rendus sur place, à Saran, pour découvrir cette formation encore peu connue.

Rencontre avec la 7e promotion formée à Saran

Pour cette 7e promotion formée dans le Loiret, 32 réservistes, venus de la France entière, sont attentifs aux consignes délivrées par les encadrants. C’est ici qu'ils suivront les deux premières semaines de formation, avant de retourner dans leur région d'origine pour poursuivre avec deux semaines d'enseignement supplémentaires. 

Parmi eux, on retrouve Fabien Louis. "Suite aux émeutes, je me suis dit, il faut vraiment que je fasse quelque chose, que je me sente vraiment utile, pour mon pays. Et aider la police, surtout actuellement, c'est compliqué pour eux", explique-t-il.

Les mises en situation s'enchaînent, sous l'œil des formateurs. L'un des exercices permet aux réservistes d'apprendre à utiliser la force de façon proportionnée dans le cadre d'une interpellation, tout en restant en sécurité.

Une seule personne ne pourra jamais arriver à menotter quelqu'un qui refuse.

Brigadier-chef Grégory Jacquelin, formateur aux techniques et à la sécurité en intervention

"Il faut vraiment certaines qualités, physiques, intellectuelles, d'analyse de situation et surtout la collaboration. L'interopérabilité, dans un groupe, c'est super important", explique le brigadier-chef Grégory Jacquelin, formateur aux techniques et à la sécurité en intervention. 

Une fois leur formation achevée, les réservistes pourront être appelés pour un maximum de 90 vacations par an. Des missions de sécurité routière, d'aide et assistance aux victimes, d'accueil du public en commissariat ou encore des actions de prévention à destination des scolaires pourront être assurées.

"Il n'est pas question de faire de l'ordre public ou des missions particulières dans les services spécialisés. C'est surtout pour venir en soutien, en renfort des services de police", résume le capitaine François B., chef de site réserve opérationnelle CRS 51 Saran.

Une procédure de candidature en ligne pour rejoindre les rangs des réservistes

Pour rejoindre les rangs de la réserve opérationnelle de la police nationale, plusieurs conditions doivent être remplies, parmi lesquelles avoir entre 18 et 67 ans et être en règle au regard des obligations du service national.

Le candidat doit remplir un dossier de candidature dématérialisé. Un entretien avec un jury précédera l'entrée en formation, ainsi qu'une visite médicale, qui validera l'aptitude du candidat à exercer sa mission.