Loiret : à Saran près d'Orléans, les séniors reçoivent une "allocation chauffage"

Depuis plusieurs années, les seniors de plus de 62 ans de la ville de Saran dans le Loiret, bénéficient d'une "allocation chauffage" sous conditions de revenus. De plus en plus de personnes en font la demande

Alors que le prix de l'énergie n'en finit pas de grimper en France, la mairie de Saran (PCF), dans le Loiret, offre une allocation chauffage aux personnes de plus de 62 ans qui vivent dans la précarité. 

Palier à la hausse des prix

Les seniors de plus de 62 ans pourront toucher en fin d'année la somme de 375 euros, délivrée sur conditions de ressources. L'initiative n'est pas nouvelle, puisqu'elle existe à Saran depuis plusieurs années déjà, mais elle prend aujourd'hui tout son sens, alors que les prix du fuel, de l'électricité et du gaz ne cessent d'augmenter. 

"De plus en plus de personnes ont besoin de cette aide et pour nous, l'accès à l'énergie doit être un droit, explique Mathieu Gallois, adjoint au maire en charge de l'action sociale et du logement. Donc, c'est une aide qui contribue à faire de ce droit une réalité pour les foyers saranais, pour éviter que des personnes âgées soient obligées de ne pas se chauffer ou de limiter le chauffage du fait de leurs difficultés financières et de la hausse des prix". 

Quelles sont les conditions pour bénéficier de cette aide ?

Les bénéficiaires doivent avoir un seuil de revenus mensuels ne dépassant pas 1088,77 euros pour une personne seule et 1689,38 euros pour un couple. Les formalités, pour bénéficier de cette action de solidarité, s'effectuent à la mairie. L'allocation, d'un montant de 375 euros, sera versée en décembre. En 2020, 109 bénéficiaires ont reçu cette allocation. Le coût de l'opération, financée par le CCAS, s'est élevé à 40000 euros.

Quelles sont les autres aides possible ?

Le chèque énergie (gaz, chaleur, électricité) aide à payer vos factures d’électricité et de gaz. Il peut aussi servir à payer les charges d'énergie dans certains établissements comme les Ehpad, ou en logement-foyer et permet de payer certains travaux ou dépenses énergétiques. Pour en bénéficier, les revenus ne doivent pas dépasser un certain plafond. Le montant du chèque est d'au minimum 48 euros et d'au maximum 277 euros TTC.

Le gouvernement vient d'annoncer qu'en décembre 2021, les bénéficiaires du chèque énergie recevront automatiquement une aide supplémentaire de 100 euros pour les aider à payer leur facture d'énergie.

L'Etat alloue une prime "coup de pouce chauffage"

La prime "Coup de pouce Chauffage et/ou Isolation" permet de payer les dépenses pour le remplacement d'un chauffage ou faire des travaux d'isolation. Les travaux ou l'installation du nouvel équipement doivent être réalisés par un professionnel reconnu garant environnement (RGE). Cette prime est cumulable, sous certaines conditions, avec d'autres aides.

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social énergie environnement économie