• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Saran : depuis un an, l’eau du robinet est marron dans certains quartiers

© CVDL
© CVDL

A Saran, les habitants de la rue Montjoie connaissent des problèmes de qualité d'eau. Une eau parfois marron sort des robinets. Un locataire a décidé de lancer une pétition en ligne pour dénoncer le problème. 

Par Juliette Roché

Depuis un an, rue de Montjoie, l'eau du robinet passe régulièrement de l'ocre au marron. Une qualité de l'eau qui inquiète forcément les habitants. L'un d'eux, Frédéric Verpet a décidé de lancer cette pétition en ligne. Il dénonce l'absence de principe de précaution voire "l'empoisonnement" des riverains. 

Dans son texte, il décrit les symptômes découverts chez certains habitants comme des réactions cutanées, des diarrhées. L'eau aurait une forte odeur de chlore. Une eau du robinet qui alterne entre transparence et couleur terre depuis plus d'un an. Le phénomène a été signalé il y a plus d'un an à la mairie de Saran et à Orléans Métropole, compétente sur l'eau depuis janvier 2018

Pour Christian Thomas, vice-président en charge de l'eau potable à la Métropole, " le problème a été découvert en septembre ou octobre 2017". Le Pôle santé Oréliance avait été le premier site à signaler une eau colorée. En novembre de la même année, l'Agence régionale de santé réalise des analyses. Les résultats sont normaux, l'eau est déclarée potable malgré la couleur marron et les dépôts. 

 


A la Métropole, une enquête est ouverte pour connaître l'origine du phénomène. La nouvelle usine de traitement des eaux, l'Orée de la Forêt, situé sur la commune de Saran aurait des défauts de fabrication. "L'ancien circuit d'eau de la commune a été inversé suite à la mise en route de cette nouvelle usine, " précise Christian Thomas. Une erreur de fabrication qui fait l'objet d'une assignation en référé de la Métropole envers le constructeur. 

Depuis, les services de la Métropole purgent régulièrement le réseau entre Saran et Fleury-les-Aubrais pour évacuer les dépôts. Un travail compliqué et un gaspillage d'eau immense. "75 à 80% du réseau a été purgé", selon les responsables. Des analyses sont effectuées régulièrement sur l'eau du réseau par les services de la ville et l'ARS.  

En ce qui concerne les riverains mécontents, les services de la Métropole devraient ouvrir une enquête pour les bâtiments de la rue Montjoie d'ici peu. 

 

Résultats d'analyse de l'eau sur la commune de Saran 

© ARS
© ARS

 
© ARS
© ARS

Sur le même sujet

Sécurité et effectif policier sur Tours

Les + Lus