Sports : Triomphe pour le Tours Volley Ball, désillusion pour les basketteuses de Bourges et les handballeurs de Saran à une victoire de la montée

Le Tours Volley Ball est champion de France, les Tango Bourges se sont inclinées face à l'Asvel à Lyon et disent adieu au titre de championnes de France tandis que le Saran Loiret Handball est à une victoire d'une remontée en Starligue.

Le Tours Volley Ball a renversé Chaumont lors de la finale du championnat de France, samedi 13 mai. Après avoir perdu trois sets à zero au match aller, les Tourangeaux ont réalisé une remontée spectaculaire en l'emportant 25-16, 25-16, 27-25 et 15-10 lors "set en or" pour décrocher un neuvième titre de champion de France ! Une saison magnifique pour les Tourangeaux qui avaient aussi remporté la Coupe de France. 

Ca faisait longtemps que l'on avait pas fait le doublé. On fait premier de la phase régulière, on gagne la coupe, le championnat... Difficile de faire mieux, j'espère que l'on fera toujours la même chose l'année prochaine

Pascal Foussard, manager général du TVB

"C'est un soulagement terrible", avoue Pascal Foussard, le manager général du club. Il met aussi en avant le public chaud bouillant qui a poussé ses joueurs durant toute la rencontre : "Ce n'est pas un public que l'on avait, c'était un peuple ! Le peuple de la Touraine, on le rassemble toujours ici", s'exclame t-il en fin de match au micro de France 3 Centre-Val de Loire. 

Pas de finale pour les Tango

En revanche, les Tango de Bourges ont été éliminées en demi-finale retour des playoffs contre l'Asvel après leur défaite 93 à 73. Elles n'auront pas su conserver leur avantage de 13 points acquis au match aller à Bourges. Malgré un bon premier quart-temps (20-22), les coéquipières de Pauline Astier ont ensuite craqué dans les trois dernièrs périodes 30-18, 24-22 et 19-11). 

En finale des playoffs d'accession à la Ligue féminine, les joueuses du C'Chartres ont perdu leur match aller à Charnay-lès-Mâcon 69 à 80. Longtemps en tête et menant de 7 points à la mi-temps (33-40), elles ont perdu leur maitrise en seconde période et s'inclinent de 11 points. Désormais, pour monter dans l'élite du basket féminin, il faudra remporter le match retour ce mercredi 17 mai à Chartres puis la possible belle le 21 mai. 

L'OLB valide son ticket pour les playoffs

Chez les hommes, en Pro B, l'Orléans Loiret Basket a validé sa qualification pour les playoffs d'accession à La Betclic Elite en battant Vichy-Clermont d'un petit point 77 à 76. Tyran de Lattibeaudière a une nouvelle fois porté son équipe avec 25 points.

Absent trois semaines en raison d'une blessure au genou, Jarred Ogungbemi Jackson a, une nouvelle fois, régalé à l'Arena CO'Met en inscrivant 16 points dont 50% à trois points. "On est resté soudés en équipe, même quand on a fait des erreurs", réagissait Jonathan Stark, le meneur de l'OLB. 

C'est une nouvelle histoire, un nouveau film qui va commencer, soyons acteurs, il ne faut pas que l'on soit spectateurs !

Germain Castano, l'entraineur de l'Orléans Loiret Basket

Pour les quarts de finale des playoffs, l'OLB recevra Lille, qu'il avait largement battu fin avril. Les Orléanais iront à Lille le vendredi 26 mai, avant de recevoir à l'Arena CO'Met le lundi 29 mai. 

Saran à une victoire de la remontée en Starligue 

En handball, les hommes de Fabien Courtial n'ont plus qu'une marche à franchir pour remonter en StarLigue ! En effet, au palais des sports d'Orléans, Saran a logiquement battu Cherbourg 40 à 33 et n'est plus qu'à une victoire de la remontée en première division, un an après l'avoir quitté. 

Les Saranais ont leur destin entre les mains et Hadrien Ramont semble même avoir du mal à y croire. "Ce championnat est complètement fou [...] La chance est avec nous, on veut aller chercher cette première place ! "

durée de la vidéo : 00h01mn15s
Interview d'Hadrien Ramont, pivot du Saran Loiret Handball ©M. Cauwell / France Télévisions

Châteauroux se fait peur

En football, Châteauroux se fait peur en vue du maintien. Les Castelroussins se sont inclinés 3 buts à 2 face à Sedan et ne sont plus qu'à deux petits points du premier relégable Nancy. Pour les deux derniers matchs, Châteauroux recevra le Red Star, en lutte pour la montée le 19 mai et ira affronter le Paris 13 Atlético, déjà condamné à une descente en National 2, le 26 mai.

En finale de Coupe de France féminine, ce sont les Lyonnaises, de la Blésoise Sonia Bompastor, qui se sont imposées 2-1 face au PSG au stade de la Source d'Orléans. 

Enfin en Roller Derby, les "Simones" d'Orléans se sont inclinées 234 à 119 face à Mérignac. Pour son maintien en division élite, elles devront passer par des barrages contre une des deux premières de seconde division.