• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Villemurlin dans le Loiret : le cimetière profané

© A.Rigodanzo
© A.Rigodanzo

Vendredi 12 avril, les agents d'entretien de la commune de Villemurlin dans le Loiret ont découvert l'inscription "Merde" sur le sol à l'intérieur du cimetière. Il s'agit bien d'une profanation

Par Elsa Cadier


Profanation d'un cimetière à Villemurlin dans le Loiret

Vendredi 12 avril, des agents des services techniques de la mairie de Villemurlin (590 habitants) sur la commune du Sullias dans le Loiret ont découvert une inscription sur le sol dans l'enceinte du cimetière : le mot "Merde" inscrit sur l'herbe (peut-être fait à l'aide de désherbant puisque les produits phytosanitaires sont désormais interdits). Cette inscription, qui ne vise a priori aucune ethnie, nation, race ou religion, est considérée comme une profanation. Une enquête a été ouverte. Le ou les auteurs de ce délit risquent des sanctions. 
© A.Rigodanzo
© A.Rigodanzo


Quelles sanctions pour les profanateurs ?


Les profanateurs de cimetière risquent en théorie un an de prison et 15.000 euros d'amende. Si la profanation est commise « en raison de l'appartenance ou de la non-appartenance, vraie ou supposée, des personnes décédées à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée », la peine est de deux ans d’emprisonnement et de 30.000 euros d’amende (loi "Egalité et citoyenneté" de 2017). 
 

Sur le même sujet

Ce que j'aime dans le mandat de Maire...

Les + Lus