Pour lutter contre le décrochage scolaire lié au confinement, la région Centre-Val de Loire se mobilise

Le Conseil régional du Centre-Val de Loire lance plusieurs opérations pour aider les jeunes du territoire à poursuivre leurs études après le confinement. Un numéro vert a d'ores et déjà été mis en place.

Le Conseil régional tente de venir en aide aux jeunes qui n'auraient pas trouvé de formation à l'issu des différents salons étudiants
Le Conseil régional tente de venir en aide aux jeunes qui n'auraient pas trouvé de formation à l'issu des différents salons étudiants © Maxime JEGAT/ MaxPPP
Après avoir proposé des solutions aux élèves de primaire face au décrochage scolaire post confinement, le Conseil régional du Centre-Val de Loire lance des initiatives à destination des étudiants.

Alors que les procédures d'admission à Parcoursup s'achèvent ce vendredi 17 juillet, 54 000 bacheliers français se retrouvent sans proposition de poursuite d'études. Ajoutés à cela, la difficulté de trouver un patron pour les jeunes à la recherche d'un apprentissage en pleine crise sanitaire, et le retard d'une partie des élèves depuis la mise en place des cours à distance : cette année, le décrochage scolaire semble plus problématique que jamais.

Face à cette situation plus alarmante que lors des rentrées précédentes, le Conseil régional du Centre-Val de Loire a lancé un numéro vert, le 0 800 222 100, totalement gratuit et actif toute l'année, pour permettre aux jeunes sans proposition de formation d'être accompagnés et guidés dans leurs recherches par des conseillers d'orientation.

Renforcement des mesures habituelles

Le numéro d'accompagnement n'est pas le seul projet mis en place par la région pour venir en aide aux futurs étudiants désemparés. Comme chaque année depuis 2006, le Centre-Val de Loire accueillera à partir de septembre des sessions "Assure ta rentrée" pour permettre aux jeunes de prendre rendez-vous avec un professionnel de l'orientation sur tout le territoire.

Jusqu'ici, plus de 70 % des étudiants accueillis avaient trouvé une formation à l'issue de cet événement, plus de 500 jeunes sur les 23 sessions organisés en 2019. 

Pour ceux qui n'auraient pas trouvé leur bonheur à l'issue de ces rencontres, la région propose un dispositif visant à prendre en charge les étudiants sans solution. Grâce à "Assure ton année", 120 jeunes qui n'auraient pas trouvé de solution à la fin du mois de septembre pourront être accueillis dans un lycée pour suivre une formation leur permettant de rebondir l'année suivant sur une formation adaptée à leur profil.

Ce dispositif existait déjà précédement, mais le Conseil régional du Centre-Val de Loire a décidé de financer 30 places supplémentaires dans ces établissements pour l'année scolaire 2020/2021, suite à la crise sanitaires et à ses conséquences.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
région centre val-de-loire éducation société jeunesse
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter