• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Marche pour le climat : à Tours, Bourges et Orléans, les défenseurs de la planète se rassemblent le 8 septembre

© MATTHIEU ALEXANDRE / AFP
© MATTHIEU ALEXANDRE / AFP

Dans le cadre du mouvement militant environnemental Rise for Climate et quelques jours après la démission surprise de Nicolas Hulot au poste de ministre de la transition écologique, trois rassemblements auront lieu en région Centre-Val de Loire le 8 septembre prochain.

Par AJ

L'heure est à l'urgence pour les défenseurs de l'environnement. Alors qu'une récente étude internationale sur le réchauffement climatique prédit un possible point de non-retour, le mouvement Rise for Climate, qui mobilise plus de 80 pays, invite tous les habitants de la planète à descendre dans la rue ce samedi 8 septembre pour participer à une marche pour le climat.

En France, au-delà de l'état alarmant de la planète, l'évènement prend une résonance particulière après la démission retentissante de Nicolas Hulot au poste de ministre transition écologique, le 28 août dernier.

Est-ce que j'ai une société structurée qui descend dans la rue pour défendre la biodiversité [...], est-ce que j'ai une union nationale sur un enjeu qui concerne l'avenir de l'humanité et de nos propres enfants ?

interrogeait Nicolas Hulot, dépité et abattu, sur France Inter, au moment d'annoncer son départ du Gouvernement.
 

"Hulot démissionne, pas nous !"

En guise de réponse, plusieurs dizaines de marches pour le climat auront lieu un peu partout sur le territoire français dont trois en région Centre-Val de Loire, dans les villes de Tours, Bourges et Orléans. Chacune d'entre elles se veut citoyenne et non politique.

Les militants environnementaux se réuniront pour exiger des dirigeants locaux "qu'ils s’engagent à construire un monde zéro fossile [sans énergies fossiles], accessible à tous, où l’humain passe avant le profit" et "qu'ils passent de la parole aux actes".
 

Tours

A Tours, la manifestation organisée par Action non-violente COP 21 et l'ATTAC Tours aura lieu de 15h à 16h sur la place de la Préfecture.

Parmi les participants, Armelle Guilloux, militante environnementale également membre de l'association L214 éthique et animaux. Pour elle, ce rassemblement doit servir de "prise de conscience citoyenne". "Au vu de la situation alarmante de la planète et avec la démission récente de Nicolas Hulot, c'est plus que jamais le moment de réagir et d'agir", explique-t'elle déterminée.

"Ca se mobilise un partout pour défendre l'avenir de la planète. De plus en plus de personnes sont sensibilisées", poursuit Armelle Guilloux, qui sera présente samedi avec "au moins une quinzaine d'amis". A quelques jours de la marche, près de 200 personnes ont déjà annoncé sur la page Facebook de l'évènement qu'elles seront dans la rue le 8 septembre et plus de 1200 se disent intéressées.
 

Bourges

A Bourges, les organisateurs parlent pour leur part d'un "moment crucial". Le "sursaut écologique", initié par l'association Nature 18, aura lieu entre 11 heures et midi, place Séraucourt, devant l'ancienne maison de la culture.

Il nous semblait primordial de participer, de montrer que la société civile est prête pour le changement,

avance Marion Fourtune, directrice de l'association départementale d'étude et de protection de la nature et de l’environnement dans le Cher. "C'est important qu'on soit présent partout et pas seulement à Paris", où la marche promet de réunir plus de 20 000 personnes suite au succès viral de "l'effet Hulot".


A l'échelle de Bourges, le nombre sera, logiquement, bien moins élevé. Pour le moment, seule une quinzaine de personnes ont annoncé leur présence future et une cinquantaine s'est dite intéressée.

Mais qu'importe l'affluence, Nature 18 va "organiser des prises de paroles pour que chacun exprime ses idées". "Nous ferons également circuler un cahier de doléances que nous transmettront aux décideurs départementaux et, si possible, nationaux", détaille Marion Fourtune. "Même si ce n'est pas du tout une manifestation politique, il faut une impulsion politique pour faire avancer les choses car ce n'est pas facile d'agir seul".
 

O​​​​​​rléans

Du côté de la métropole loirétaine, la marche pour le climat se tiendra de 14h à 15h, devant le bar "Le Boui-boui" au quai du fort Alleaume. Le maître mot : "montrer que le peuple peut remettre la lutte contre le dérèglement climatique au centre des priorités de nos dirigeants".

Le consortium d'ONG et de collectifs regroupant ANV COP 21, Citlab, La Loire vivra, Alternatiba Loiret, Ville en Transition et Virage énergie Centre-Val de Loire invitent ainsi à venir avec slogans et pancarte pour répondre à Nicolas Hulot, que "face aux lobbies et à un modèle économique détruisant la nature", "oui, il existe une société structurée qui descend dans la rue pour défendre la biodiversité".

A l'initiative d'une marche pour le climat à Orléans, Julien Lagrue a préféré rejoindre le mouvement initié par les associations. "C'est plus intéressant pour tout les militants d'être ensemble et de former qu'un seul groupe. Ca va nous permettre d'échanger plus d'idées, d'être plus visble et donc nous donner plus d'impact", justifie le jeune homme, designer dans une agence d'architecture de design qui développe notamment des projets d'éco-quartiers et de fermes urbaines.

"Et qu'on le veuille ou non, nous sommes tous concernés par le réchauffement climatique", conclut Julien Lagrue pour qui la démission de Nicolas Hulot a été un véritable choc.

A l'heure actuelle, ils sont plus de 250 à garantir leur présence dans trois jours et près de 1000 à s'y intéresser.

Energie fossile

L'énergie fossile est celle qui est tirée principalement du charbon, du pétrole et du gaz naturel.

Le concept "zéro fossile" vise a mettre fin à l'ère des combustible et à se débarrasser définitivement et totalement de l'énergie fossile, fortement. polluante.

Sur le même sujet

Sécurité et effectif policier sur Tours

Les + Lus