• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Marche des fiertés LGBT+ en Touraine et dans le Berry : pourquoi marchent-ils encore et toujours en 2019 ?

© DR
© DR

En dépit des avancées en matière de lutte contre les discriminations, les associations LGBT+ estiment avoir encore de nombreux combats à mener sur l'égalité des droits, contre l’homophobie, pour un meilleur accès au don du sang, pour améliorer la situation des personnes intersexes.   

Par Ch.L

Une marche des Fiertés à Tours le 15 juin, une marche des Diversités à Bourges le 6 juillet, la communauté LGBT+ continue de se mobiliser pour ses droits. En dépit du Mariage pour tous et du prochain examen de l’accès à la PMA , il reste encore beaucoup de chemin à parcourir.  



La crainte des agressions

A Châteauroux (Indre), en 2019, il est toujours très difficile de se promener dans la rue main dans la main, dans la crainte d'une agression,

témoigne le président de Berry LGBT Emmanuel Ducarteron. Des préjugés tenaces qui contraignent « les homosexuels à mener une double vie. Pour rester invisibles et être tranquilles, ils se marient, ont des enfants. Quand ces derniers arrivent à l’âge adulte, ils se décident à partir et à assumer leur homosexualité. Ils ont entre 50 et 60 ans. »

Depuis 2004, la loi punit plus lourdement les agressions à caractère homophobe. Pourtant, les agressions physiques ont augmenté de 66 % en un an selon le rapport 2018 de l’association SOS Homophobie. Une augmentation que l’on doit aussi à une hausse des signalements, + 15% par rapport à 2017.

La #MDFTours2019, organisée par le @clgbt_touraine, débarque le 15 juin au Château de #Tours avec pour mot d'ordre : 50 ans de fiertés dans la rue. Cette édition célèbre les 50 ans des émeutes de Stonewall, 50 ans de combat pour l’égalité des droits. Découvrez l'affiche. #LGBT pic.twitter.com/7pSUoPPKjw

— Centre LGBTI de Touraine (@clgbt_touraine) 10 mai 2019



PMA pour toutes : une avancée pour les femmes

 

Le projet de loi bioéthique, comprenant la PMA pour toutes les femmes, sera examiné fin septembre au Parlement a annoncé Edouard Philippe lors de son discours de politique général marquant l'acte II du quinquennat. C’est une revendication soutenue par le mouvement LGBT+. «  Nous soutenons ce combat porté par les féministes, avance E. Ducarteron. "Il concerne Toutes les femmes. Qu’elles soient célibataires, en couple…. Pour nous, la PMA (Procréation médicale assistée), comme le droit à l’avortement est un droit à gérer librement sa vie… ».

A Tours, ce samedi, la 14e édition de la Marche des Fiertés sera l’occasion de mobiliser autour des violences faites aux personnes intersexes. 
1,7% des nouveau-nés naitraient avec deux sexes. « Les médecins prescrivent très tôt des opérations qui sont lourdes et mutilatoires. Des pratiques dénoncées par l’ONU, commente Mickaël Achard de LGBT Touraine. « Les médecins choisissent le sexe de l’enfant. Nous préconisons de lui laisser le temps de prendre sa décision à l’âge adulte ».  
Au château de Tours, dès 13h, l’association LGBT Touraine évoquera encore la déjudiciarisation du parcours des personnes transgenres, ou le don sang, qui oblige toujours les homosexuels à un an d’abstinence. 

Marche des Diversités à Bourges le 6 juillet 2019

  • 14 h : ouverture du village associatif au jardin des Prés Fichaux
  • 16h30 : Marche des Diversités
  • 20h30 : concert de Lydie La Peste au square du Cardinal Lefebvre
    >> les infos sur https://www.facebook.com/BerryLGBT/

A lire aussi

Sur le même sujet

Le doublement du pont de Jargeau fait toujours débat

Les + Lus