Orléans-Briçy : la base se dote d'une flotte de “super-hercules” pour le transport militaire aérien

Le retrait des avions de transports militaires Transall et la nécessité d'assurer la logistique vers les théâtres d'opération extérieurs ont rendu nécessaire l'acquisition d'un avion de moyenne capacité rapidement. L'avion américain C-130J SUPERHERCULES a été choisi par l'armée de l'air.

Par Nathanael Lemaire

C'est en fanfare que la base aérienne 123 Orléans-Briçy a organisé la cérémonie de réception de son premier Superhercules C-130J. Une version modernisée d'un avion de transport militaire fabriqué par Lockheed Martin qui sera basé à Briçy. A terme, 4 avions de ce type seront affectés à la base Orléans-Briçy pour des missions logistiques vers les théâtres d'opérations extérieurs de la France.


En effet, les opérations Barkhane et Chammal sollicitent beaucoup les avions de transport de l'armée de l'air. Les besoins de logistique vers la bande sahariennes et la Syrie arrivent au moment où le bon vieux Transall est en bout de course.
Les difficultés de production et de validation des avions gros porteurs A400M mettent en tension les liaisons logistiques nécessaires aux interventions militaires françaises. La faible capacité d'emport des avions CASA ne permet pas de palier aux besoins actuels.


L'acquisition et la mise en service rapide de 4 C-130J Superhercules permettront de suppléer aux besoins de logistiques militaires immédiats.
Les 4 appareils effectueront leurs missions depuis la base aérienne 123 Orléans-Briçy. En plus de ses capacités de transports de fret,de transport de troupes, le Superhercule est capable d'assurer du ravitaillement en vol et d'atterrir sur des pistes sommaires.

La cérémonie de réception du premier avion ce lundi s'est déroulé sous la présidence de la ministre de la Défense, Madame Florence Parly accompagné de l'ambassadrice des USA en France. Les chefs d'état-major allemand et français ont assisté à l'événement. L'inter-opérabilité entre les armées allemandes et françaises sera renforcée avec cet appareil. Les Allemands possèdent eux aussi une flotte de Superhercule.

Notre reportage en video de Flavien Texier/Nathanaël Lemaire/Jean-marie Bores:


Parly à Briçy
cérémonie de reception du Superhercule - F3VDL - FT/NL/JMB


Sur le même sujet

Musée Girodet à Montargis : un musée rénové (épisode 1/4)

Les + Lus