• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Orléans : le phénomène des rodéos motorisés en régression

Destruction de véhicules ayant servi à des rodéos - Orléans 30 juin 2014 / © F3 Centre
Destruction de véhicules ayant servi à des rodéos - Orléans 30 juin 2014 / © F3 Centre

Le phénomène des rodéos en voiture sur la voie publique , après avoir été un véritable fléau  sur l'agglomération d'Orléans,  est aujourd'hui en nette régression. Législation et répression ont conjugué leur effet persuasif. Depuis la rentrée, seules 2 infractions de ce type ont été réprimé.

Par Nathanael Lemaire



Ce week-end, la police d'Orléans a saisi un véhicule de luxe de marque allemande après un flagrant délit de conduite dangereuse ré-itéré. Une formulation qui correspond à une nouvelle procédure dans le cadre de ce type d'infractions routières.

Le conducteur a été placé en garde à vue et répondra devant la justice ultérieurement.
 Il risque jusqu'à un an de prison. Mais surtout son véhicule fait l'objet d'une saisie judiciaire conformément à la nouvelle loi.

Depuis la rentrée, c'est la deuxième infraction routière de ce type constatée sur la Métropole d'Orléans.
A Saint Jean de Braye, un homme faisait du karting sur la voie publique a été interpellé et son engin saisi.

Le phénomène des rodéos automobiles, particulièrement fréquent les autres années lors des week-ends d'été a connu une forte diminution en cet été 2018.


Pour mettre fin à ces comportements dangereux et bruyants, les forces de l'ordre ont déroulé une action en 3 volets.

D'abord le renseignement pour identifier les lieux et les personnes impliquées dans ces rodéos.
La multiplication des opérations de prévention avec notamment la recherche de véhicules volés pour ce type d'activité (auto,moto)
Enfin la répression, avec des opérations ciblées le week-end avec identifications et interpellations.

Si depuis la rentrée, et l'application de la nouvelle législation, seul 2 cas de rodéo sur la voie publique ont été sanctionné sur la Métropole.
Un bilan satisfaisant qui conjugue la publicité autour des sanctions et la pression des forces de l'ordre.









la force de la destruction des véhicules

Sur le même sujet

Sécurité et effectif policier sur Tours

Les + Lus