Orléans : la SNCF ajuste des horaires de trains pour le personnel soignant à destination de Paris-Austerlitz

Pour soutenir le personnel soignant résidant dans le Loiret mais qui travaille à Paris, la SNCF a revu ses horaires de trains. Ils sont désormais plus adaptés pour rejoindre l'hôpital de la Pitié Salpêtrière, à proximité de la gare d'Austerlitz. Plus adaptés également pour rentrer dans le Loiret.
La gare de Paris Austerlitz, étrangement calme en période de confinement
La gare de Paris Austerlitz, étrangement calme en période de confinement © Luc Nobout / MAX PPP
Un train le matin à 5h24 en gare d'Orléans (5h31 à Fleury-les-Aubrais) au lieu d'un départ à 4h54 d'habitude, permet donc au personnel soignant résidant dans le Loiret de rejoindre Paris pour une prise de service à 7 heures à l'hôpital de la Pitié Salpêtrière. 

Dans l'autre sens, après avoir veillé sur les patients toute la nuit, les médecins, infirmiers et aide-soignants peuvent prendre le train de 8h30 en gare d'Austerlitz. Un dispositif mis en place depuis quelques jours et qui sera valable pour toute la pérode de confinement.

Un Transilien est également accessible à 17h28 au départ de Paris-Austerlitz. Cette mesure a été prise après qu'Oriane Nicole, responsable des relations clients et institutionnelles SNCF, a rencontré des personnels soignants des hôpitaux parisiens. Ces horaires rentrent dans le cadre d'un vaste plan transport piloté par la région Centre-Val de Loire et le gouvernement. 

Le matin, les soignants arrivaient avec parfois un peu de retard pour leur prise de service de 7 heures, donc on a décalé un peu plus tôt le départ depuis Orléans et Fleury-les-Aubrais. Le soir, à la gare d'Austerlitz, au contraire, ils attendaient trop leur train pour retourner dans le Loiret, donc on a avancé l'heure de départ,

précise par téléphone Arnaud Wadoux, le responsable des Relations Presse de la SNCF pour la Région Centre-Val de Loire.

Les horaires pour la période de confinement au départ d'Orléans et de Paris
Les horaires pour la période de confinement au départ d'Orléans et de Paris © SNCF

Par ailleurs, un arrêt a été ajouté à Toury, toujours dans le Loiret, pour le train du matin de 6h28 et du soir de 19h24. Et puis, pour répondre à l'appel des Hôpitaux de Paris et du gouvernement, la SNCF a décidé de rendre tous les trains gratuits au personnel hospitalier. Plus d'informations directement sur l'application SNCF et sur le site web remi-centrevaldeloire.com

 

Seulement 10 % des trains circulent

C'est un paradoxe pour une entreprise de transport. Le gouvernement a expressément demandé à la SNCF de réduire considérablement le nombre de trains en circulation. Mais ceux qui roulent doivent être accessibles à ceux qui en ont besoin. Il n'est donc pas rare de voir des trains en mouvement avec seulement 4 ou 5 usagers.

Selon les directives gouvernementales, nous avons réduit le nombre de trains. L'objectif est d'inciter à ne pas voyager. Il faut dire qu'après le début du confinement, nous avions encore beaucoup d'usagers qui empruntaient nos trains pou voyager, précise Arnaud Wadoux. 

Depuis le 23 mars, 60 trains roulent quotidiennement en Région Centre-Val de Loire au lieu de 420 à 450 habituellement. Et si la SNCF a maintenu les contrôleurs à bord de ces trains, ce n’est tant pour exercer des contrôles de titre de transport, mais surtout pour veiller au respect des consignes sanitaires et des gestes barrières.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports santé société covid-19