Pint of Science : partagez un verre avec des chercheurs de la région

L'édition 2019 de Pint of Science, c'est trois soirées dans 54 villes de France, dont Tours et Orléans. / © Pint of Science
L'édition 2019 de Pint of Science, c'est trois soirées dans 54 villes de France, dont Tours et Orléans. / © Pint of Science

Pour sa sixième édition, le festival Pint of Science s'invite dans les bars de 53 villes de France, dont Tours et Orléans, du 20 au 22 mai. Le concept : faire sortir les chercheurs de leurs labos et les inviter à parler de leurs travaux au grand public en partageant un verre.

Par Bertrand Mallen

Comment sauver la planète grâce aux zones humides ? Quels secrets garde notre propre cerveau ? Mars sera-t-elle une Terre 2.0 ? Les réponses à toutes ces questions et beaucoup d'autres sont à retrouver lors de la sixième édition du festival Pint of Science. Mise au point en 2013 à l'initiative de deux chercheurs britanniques, l'initiative s'est très vite exportée en France et sera présente dans 24 pays cette année.

Née dans un pub londonien, l'idée est simple : convier le grand public à rencontrer les chercheurs dans un bar, et discuter de leurs travaux. "Plutôt que d'amener les gens aux sciences, l'idée était de faire venir les scientifiques auprès du public", explique Elodie Chabrol, neuroscientifique et directrice de l'édition française depuis 2014. Et quel meilleure scène que le pub, lieu de vie par excellence outre-Manche ?
 

Scientifiques locaux, enjeux mondiaux

"On vit dans un climat où la science est parfois vue comme une opinion, aussi crédible que n'importe quelle publication sur Facebook", déplore Elodie Chabrol. "Si les gens parlent à des scientifiques, voient comment ils travaillent, comment ils réflechissent, ça peut aider à restaurer cette confiance." Voir comment la science avance, se construit, change, parfois au prix de ce qu'on considérait comme un dogme, c'est aussi l'un des enjeux du festival.

En région Centre-Val de Loire, comme partout ailleurs, c'est d'abord avec des scientifiques locaux que Pint of Science peut avoir lieu. Bénévoles, ces chercheurs sont souvent rattachés à des centres de recherche locaux.

Agnès Noel, coordinatrice de l'événement à Orléans, est aussi médiatrice scientifique du Bureau de recherches géologiques et minières (BRGM). Derrière cette appellation un peu rugueuse se cache un vaste éventail de recherches liées au sous-sol : "Les chercheurs du BRGM travaillent sur les nappes phréatiques, les risques liés au sous-sol, mais aussi sur l'économie circulaire par exemple", note-t-elle. Ou encore des bactéries "capables de recycler les métaux contenus dans les batteries de nos smartphones". Autant de thèmes abordés dans les trois soirées organisées au Délirium.

 

Redonner confiance en la science

"La science doit être ouverte à tous" renchérit le virologiste Alan Wacquiez, qui coordonne les trois soirées tourangelles de Pint of Science. "L'enjeu de la vulgarisation, c'est de permettre à tous les gens qui n'ont pas forcément les connaissances ou le bagage scientifique d'interagir avec le monde de la recherche".

Comme ses collègues, le chercheur tourangeau regrette la sur-médiatisation de fausses informations, notamment liées aux vaccins. Alors que les climatosceptiques règnent en maître sur certains plateaux télévisés et que les dirigeants américains et brésiliens se désintéressent de la question environnementale, la confiance dans la science n'a jamais été aussi précaire. Et aussi importante à restaurer.

Ouvertes depuis la mi-avril, les inscriptions aux différents événements sont encore possibles. L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, consommez avec modération.

Pint of Science en Centre-Val de Loire : où et quand ?

Le festival Pint of Science a lieu du 20 au 22 mai. Les places sont à réserver sur le site pintofscience.fr
​​​​​​
- A Orléans, au bar Délirium :

  • "Changement climatique : in Wet we trust !" le 20 mai
  • "Tout, tout, vous saurez tout sur le recyclage" le 21 mai
  • "La 3D au secours du sous-sol" le 22 mai

- A Toursdans deux bars différents : 

  • "Mars, une Terre 2.0 ?" au Shelter, le 20 mai
  • "Une toute petite vie en société" au Café du Vieux Mûrier, le 21 mai
  • "Un cerveau en bonne santé" au même endroit, le 22 mai

A lire aussi

Sur le même sujet

Réaction de Marc Sarreau après sa victoire sur le Tour de Vendée

Les + Lus