Retraités, salariés et fonctionnaires dans les rues du Centre-Val de Loire contre la politique sociale de Macron

(Archives 9/10/2018) Une manifestation des syndicats à Orléans / © A. Heudes
(Archives 9/10/2018) Une manifestation des syndicats à Orléans / © A. Heudes

Ce mardi plusieurs organisations syndicales avaient appelé à des manifestations contre la politique du gouvernement, tout particulièrement contre les mesures d’austérité frappant le secteur public. La mobilisation a été satisfaisante selon les syndicats. 
 

Par Fabienne Marcel

"On se plaint pas, on se révolte !": plusieurs milliers de lycéens, étudiants, salariés, fonctionnaires et retraités ont manifesté mardi partout en France, pour la première fois depuis la rentrée, pour réclamer à Emmanuel Macron une politique "moins libérale", s'amusant souvent à détourner des déclarations polémiques du chef de l'Etat.
A Orléans, 1500 personnes ont défilé. Un front constitué de la CGT, F.O, Sud Solidaire; l'UNEF et l'UNEL. Un collectif réuni par un slogan commun : "lutter contre la destruction de notre modèle social.

Parmi les revendications portées par les syndicats, "les questions de salaires", a déclaré le leader CGT, dénonçant le "tour de passe-passe" du gouvernement "avec l'idée qu'en baissant les cotisations sociales ce serait bon pour le pouvoir d'achat: c'est un leurre". Son homologue de FO a demandé, lui, à l'exécutif de retrouver "le chemin du dialogue et surtout de maintenir le modèle social". 

On a un plan qui est tombé, qui promet près de 6000 à 7000 suppressions de postes d'enseignants, c'est 10 % de tous les enseignants de lycées professionnels. Ce sont 200 à 300 heures de cours en moins pour les élèves. C'est ça la destruction du service public concrètement !

nous explique un professeur gréviste. 
 

La mobilisation dans le Cher

Bourges, Vierzon, Saint-Amand, Saint-Florent : quatre manifestations sont organisées, ce mardi, dans le Cher. À Châteauroux, plus de 300 manifestants rassemblés contre la politique sociale du gouvernement. 
 


La mobilisation dans l'Indre et Loire

Environ 3.000 manifestants étaient dans les rues de Tours. La manifestation est partie de la place de la Liberté vers 10 h 15, elle est remontée par l'avenue Grammont, puis la rue Nationale. 
 

La mobilisation dans le Loir et Cher


Dans le Loir et Cher, la manifestation a réuni plusieurs centaines de personnes. 200 manifestants à Romorantin-Lanthenay ce matin. Une mobilisation locale « exceptionnelle » selon la CGT. A Vendôme, entre 200 et 300 manifestants ont défilé en réponse à l'appel national à la grève. A Blois, les manifestants ont même provoqué un embouteillage sur la voie rapide.
 

La mobilisation dans l'Eure-et-Loir

Une centaine de manifestants se sont réunis à Dreux ce mardi. A Chartres, la manifestation est prévue à 16h30 place des Halles.




 

Sur le même sujet

Les + Lus