Rhume des foins : alerte rouge aux pollens de graminées sur la quasi totalité du Centre-Val de Loire 

Le réseau national de surveillance aérobiologique a placé la région Centre-Val de Loire en risque très élevé d’allergie aux pollens de graminées, à l’exception de l’Eure-et-Loir.

Les orages et averses du 3 juin ont apporté un peu de répit aux personnes allergiques, car la pluie a plaqué les pollens au sol et empêché leur propagation.

Mais ce répit est de courte durée : en ce début de juin quasi estival, les graminées ont libéré de très importantes quantités de pollens dans l’air, qui provoquent le fameux rhume des foins chez les personnes allergiques.

Le réseau national de surveillance aérobiologique (RNSA) avertit : les concentrations de pollens resteront encore fortes ces prochaines semaines avec un risque d’allergie élevé à très élevé sur toute la France. 

Comme vous le voyez sur cette carte ci-dessous mise à jour le 6 juin, la région Centre-Val de Loire n’est pas épargnée avec cinq départements en rouge, c’est-à-dire où le risque d’allergie aux graminées est très élevé. Seul l’Eure-et-Loir est en orange, soit un risque élevé.

Les gestes à adopter

Le site régional Lig’Air donne plus de détails dans les principales villes : Orléans, Tours, et Bourges. 

  

Si vous avez une toux et des difficultés respiratoires ces prochains jours, ce n’est donc pas forcément la Covid-19 : cela peut être aussi l’un des symptômes - avec le nez bouché, qui coule, et les yeux rouges et larmoyants - du rhume des foins. 

Sur son compte Twitter, le RNSA conseille quelques gestes à adopter pour être (un peu) moins exposé aux pollens.

 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité