• FAITS DIVERS
  • SOCIÉTÉ
  • DÉCOUVERTE
  • ECONOMIE
  • CULTURE
  • POLITIQUE

Indre-et-Loire: un incendie pour cacher un meurtre

Image d'illustration / © F3 Centre-Val de Loire
Image d'illustration / © F3 Centre-Val de Loire

Une jeune femme de 31 ans retrouvée morte dans son appartement le week-end du 11, 12 février à Chinon a en fait été assassinée. L'information est révélée par France Bleu Touraine, citant la confirmation du procureur de la République de Tours.

Par FM

Selon  Jean-Luc Beck, procureur de la République de Tours, l'incendie allumé dans l'appartement de la victime visait probablement à faire croire à une mort accidentelle.
L'enquête a rapidement démontré qu'il y avait eu deux départs de feu dans un logement situé au 3ème étage d'un petit immeuble, ce qui excluait presque complètement l'hypothèse d'un incendie accidentel.
Par ailleurs, les flammes n'ont pas touché la victime et son corps portait de nombreuses traces de violences, notamment des marques de coups multiples au visage.

L'autopsie a montré que la jeune femme était décédée avant les départs de feu

Les enquêteurs ont également réalisé de nombreux prélèvements d'ADN dans l'appartement. Ils sont en cours d'expertise. Un suspect est recherché.

Sur le même sujet

"BatOloire" : le transport atypique de l'été à Orléans

Les + Lus